Home Wiki > Portal:42.3
Sign up | Login

This wiki has been moved and updated recently. If you encounter any issue, please let us know by mail to admin@opensuse.org.

Portal:42.3

tagline: De openSUSE

Informations sur openSUSE Leap 42.3 edit

Leap’s third edition of the 42 series has more than 10,000 packages and offers stability-minded users a refresh and hardware enablement release. The release is powered by the same Linux 4.4 Long-Term-Support (LTS) kernel found in the previous Leap edition. The release of Leap 42.3 provides adopters a reliable server operating system for deploying IT services in physical, virtual or cloud environments.

Users are advised to take advantage of the seemless upgrade to Leap 42.3.

The stability and shared core of openSUSE Leap 42.3 provides a high quality and well tested Linux distribution for system administrators, developers and desktop users.

See for yourself why openSUSE Leap is a community-enterprise distribution worth adopting. Download Leap 42.3 from software.opensuse.org. It's recommended to read the Release Notes before installing.

La troisième édition de Leap pour la série 42 dispose de plus de 10 000 paquets et offre aux utilisateurs recherchant la stabilité une version mise à jour et disposant d'une prise en charge matérielle améliorée. Cette édition est propulsée par le même noyau Linux 4.4 LTS (support étendu) que les précédentes version de Leap. La version 42.3 de Leap offre à ses utilisateurs un système d'exploitation pour serveur fiable afin de déployer des services informatisés dans des environnements physiques, virtuels ou dans le nuage.

Il est conseillé aux utilisateurs de profiter de la mise à jour transparente vers Leap 42.3.

La stabilité et la base de code partagée d'openSUSE Leap 42.3 fournit une distribution Linux bien testée et de haute qualité, idéale pour les administrateurs systèmes, les développeurs et tous les utilisateurs.

Découvrez par vous-même pourquoi openSUSE Leap est une distribution qui vaut le coup d'être adoptée ! Les téléchargements pour openSUSE Leap 42.3 sont disponibles depuis software.opensuse.org. Nous vous recommandons de lire les notes de version avant installation ou mise à niveau.

Principales fonctionnalités edit


openSUSE Leap 42.3 est…

Icon-wiki.png Encore plus orientée entreprise

openSUSE Leap se base sur SLE (SUSE Linux Enterprise) et, après avoir ajouté encore plus de code source de SLE 12 dans Leap 42.2, Leap 42.3 intègre d'avantage de paquets de SLE 12 SP 3 et synchronise de nombreux paquets communs. La base de code partagée permet à openSUSE Leap 42.3 de bénéficier d'une maintenance améliorée et de correctifs à la fois de la part de la communauté openSUSE et de celle des ingénieurs de SUSE.


Icon-network.png Prête à être utilisée comme serveur

openSUSE Leap 42.3 offre la possibilité de sélectionner un profil Serveur durant l'installation. Sans environnement graphique, une installation serveur de Leap est prête à effectuer tout ce que vous attendez. Une tâche aussi triviale que mettre en place une plate-forme Web ou Mail devient plus facile que jamais, tout comme des projets complexes incluant de la virtualisation ou des technologies à base de conteneurs. Par exemple, les utilisateurs à la recherche d'un service de type « Exchange » peuvent bénéficier de la dernière version de la plate-forme collaborative Kopano qui intègre la prise en charge de Thunderbird, Outlook et des clients mail mobiles.
Il faut également rappeler que Leap, ainsi que les autres distributions openSUSE et SLE, prennent en charge un installeur en mode texte complet, offrant le même niveau de fonctionnalités qu'une version graphique. L'installeur est tout à fait en mesure d'effectuer des installations à distance, en utilisant VNC ou SSH, ce qui vous permet de configurer votre serveur openSUSE Leap sans avoir besoin d'en être à proximité.


Pour les développeurs

Icon-network.png Conteneurs et applications conteneurisées

openSUSE Leap 42.3, tout comme la version précédente, embarque Docker 1.12 qui, grâce à son adoption de runC et containerd, apporte les dernières fonctionnalités d'orchestration, telles que Docker Swarm. Les conteneurs et outillages Docker rendent la construction et la distribution d'applications terriblement plus faciles et rapides. En outre, openSUSE Leap 42.3 est la première version de Leap à inclure Flatpak, un système de gestion et de virtualisation d'applications. Cet outil permet de lancer les logiciels dans des bacs à sable pour les isoler du reste du système.


Maintenance.png EDI et outillage

Leap 42.3 poursuit le sillon de la 42.2 en continuant de proposer une version mature de Qt, la 5.6. Cette dernière a reçu des correctifs de sécurité non-critiques et détecte maintenant les files d'impression distante en utilisant Avahi. Cela ajoute toutefois un délai la première fois qu'une boîte de dialogue d'impression est ouverte dans une application. Si vous ne réalisez pas d'impression par le réseau et que vous trouvez ce délai dérangeant, sachez qu'il peut être désactivé en définissant la variable d'environnement QT_DISABLE_PRINTER_DISCOVERY à 1 dans /etc/environment.

GTK 3.20, partagé avec SLE 12 SP2, fournit un toolkit solide et stable pour construire des applications.

GNOME Builder est disponible en tant qu'EDI et permet non seulement de coder des applications GTK en C, C++ et Vala mais aussi de réaliser des projets dans de nombreux autres langages.

Pour tous vos besoin en compilation, Leap 42.2 propose GCC 4.8.5 comme version par défaut mais fournit également GCC 5.3.1, 6.2.1 et 7.1.1.


Icon-security.png Langages et bibliothèques

openSUSE Leap 42.3 inclut d'anciens et de nouveaux langages de programmation. Go 1.6.2, Python 2.7, Ruby 2.4 et Perl 5.18 sont tous disponibles dans Leap 42.3.

Cette version de Leap fournit de nouvelles versions majeures de bibliothèques. La version 3.3.0 de libvirt permet d'améliorer les performances réseau pour les invités grâce à la modération des interruptions. La fonctionnalité du gestionnaire de paquets a été améliorée dans libzypp 16.12. Leap a également une bibliothèque standard C GNU (glibc) qui prend en charge les processeurs Power9.


Pour les administrateurs système

Icon-network.png Virtualisation

openSUSE Leap 42.3 dispose de nombreuses solutions de virtualisations. QEMU 2.9 fournit un émulateur extrêmement performant et qui vous permet de choisir entre la virtualisation complète d'un système ou d'exécuter simplement des binaires en environnement utilisateur et ceci pour différentes architectures. VirtualBox 5.1.22 a été patché pour fonctionner avec le noyau Linux de Leap 42.3. openSUSE Leap 42.3 dispose d'une base complète, idéale pour déployer des applications, la configuration en est facilitée avec Yast et GNOME Boxes. Les administrateurs système seront en mesure de déployer des solutions rapidement et facilement avec openSUSE Leap 42.3. Cette version leur fournit plusieurs options pour s'assurer de la bonne marche des opérations sur leurs systèmes. Créer et gérer vos conteneurs Linux avec Leap grâce à Docker et LXC. Prenez également le contrôle de vos images de conteneurs Linux grâce au projet Portus d'openSUSE.


Icon-yast.png YaST pour tout, tout pour YaST

Les sprints de développement de YaST ont apporté des tonnes d'améliorations à openSUSE 42.3. La communauté YaST a travaillé dur pour améliorer la facilité d'utilisation et continue l'intégration de nouveaux outils et modules dans Tumbleweed et Leap. La liste des améliorations inclut la possibilité de configurer et d'utiliser le démarrage de confiance (Trusted Boot) avec les systèmes EFI, de nouvelles possibilités d'installation par le réseau, des améliorations du l'outil de partitionnement de YaST ainsi qu'une meilleure intégration avec les services systemd.

Le changement le plus visible est le réaménagement de l'écran de sélection des environnements de bureau dans l'installeur, lequel offre un espace plus juste pour tous les environnements graphiques autres que KDE et GNOME. L'installeur ne propose plus une sélection prédéterminée d'environnements de bureau « secondaires » mais se base sur les ensembles de paquets existants, créés et maintenus par les amateurs de chacun des environnements graphiques. En conséquence, le principe « ce qui font décident » s'applique aussi à la sélection des environnements de bureau disponibles.

AutoYaST est désormais plus robuste, puissant et convivial que jamais. En plus d'une installation plus rapide dans de nombreux cas et un meilleur rapport des ajustements automatiques des tailles de partitions, la gestion des services a été transférée à la première étape d'AutoYaST, ce qui ouvre la porte à de nombreuses possibilités de scénarii en arrière-plan plus flexibles.

La cerise sur le gâteau est la toute nouvelle intégration d'AutoYaST avec SaltStack et d'autres systèmes de gestion des configurations introduite par le nouveau venu dans la famille Leap : le paquet yast2-configuration-manager. Désormais, AutoYaST peut prendre en charge l'installation du système (partitionnement, configuration réseau, etc.) avant d'en confier la configuration à l'un de ces outils externes largement répandus.


Icon-feature.png Gestion des systèmes

openSUSE Leap dispose de Samba 4.6.5 et intègre le correctif de sécurité 4.6.4 qui corrige une vulnérabilité de type « exécution de code à distance » qui permettait à un client malintentionné de téléverser une bibliothèque partagée dans un partage accessible en écriture, provoquant son chargement et son exécution par le serveur. Systemd 228 se retrouve dans Leap 42.3 et a reçu des correctifs pour des fuites de mémoires ainsi que des améliorations des capacités de retour arrière lors de l'utilisation des technologies openSUSE. MariaDB 10.0.30 et les archives tar des binaires Linux se décompressent désormais dans des dossiers nominatifs. La version 5.6.36 de MySQL améliore les performances du module « thread_pool » et l'authentification des connexions ainsi que l'initialisation ont été transférées du processus acceptant aux processus [thread pool worker] qui gèrent les connexions clients. Il faut également rappeler qu'openSUSE utilise Delta RPM pour toutes les mises à jour de maintenance, ce qui garanti que la bande passante nécessaire sur le long terme pour maintenir votre système Leap sera aussi réduite que possible.


Pour les utilisateurs

Logo-kde.png KDE

openSUSE Leap 42.3 utilise la version support étendu (LTS) de son environnement de bureau phare : KDE Plasma. Plasma 5.8 LTS est l'environnement de bureau par défaut d'openSUSE et est encore plus stable et performant. Le nouveau Plasma 5.8.7 intègre trois mois de correctifs et de traductions. Un correctif pour écran tactile et des icônes améliorées sont présent dans KDE pour openSUSE Leap 42.3. KDE permet l'intégration de Google Drive grâce au module kio-gdrive qui permet d'accéder à vos données dans le nuage depuis Dolphin ainsi que depuis les dialogues de sélection de fichiers. Pour utiliser votre compte, installez le paquet kio-gdrive, ouvrez Dolphin, cliquez sur Réseau puis Google Drive et « Nouveau compte ». Un nouvel emplacement peut être ajouté dans le panneau latéral pour accéder simplement à vos fichiers Google Drive depuis toutes les applications KDE. Les correctifs pour Plasma 5.8.7 sont peu nombreux mais importants et incluent des corrections dans la gestion de utilisateur, les paramètres système, le contrôle du volume et le bureau Plasma. Les administrateurs systèmes apprécieront la prise en charge de Kiosk dans Leap 42.3 grâce à ce nouveau Plasma. Les notes de versions pour Plasma 5.8.7 sont disponibles ici.


Logo-gnome.png GNOME

GNOME 3.20 est un autre des environnements de bureau dont la version reste inchangée dans openSUSE Leap 42.3. Sa stabilité permet un contrôle de la vie privée améliorant la gestion de la géolocalisation par application, un accès rapide aux contrôles multimédias directement depuis le « shell » ainsi que des raccourcis clavier et des gestes pouvant être facilement appris grâce aux nouvelles fenêtres de raccourcis superposées. De nombreuses applications GNOME possèdent leur fenêtre de raccourcis dans la version 3.20, c'est le cas par exemple de Fichiers, Vidéos, Photos, gedit, Builder, Maps et bien plus. Dans chacune d'elles, la fenêtre de raccourcis peut être ouverte depuis le menu de l'application ou via les raccourcis Ctrl+/ ou Ctrl+F1. GNOME peut désormais accéder à Google Drive directement depuis l'application Fichiers dans openSUSE 42.3. Pour plus d'informations, consultez les notes de version de GNOME 3.20.


Icon-desktop.png Autres environnements de bureau

openSUSE Leap 42.3 offre à ses utilisateurs la possibilité de choisir entre de nombreux environnements de bureau et d'essayer par exemple MATE, Xfce, Enlightenment ou encore Cinnamon. LXQT 0.11.0, dont l'expérience utilisateur a été améliorée, est de nouveau disponible dans openSUSE Leap 42.3 mais pas directement depuis l'installeur.


Icon-wiki.png Traduction

Cette publication d'openSUSE utilise Weblate pour coordonner les traductions dans plus de 50 langues différentes. L'interface Weblate d'openSUSE permet à tout un chacun (des contributeurs occasionnels aux traducteurs chevronnés) de prendre part au processus de traduction et rend possible la coordination des traductions d'openSUSE avec celles de SUSE Enterprise Linux, améliorant ainsi la collaboration entre la communauté et l'entreprise.



En détails edit

Icon-new.png

Découvrir

Icon-help.png

Se documenter

Icon-community.png

Diffuser

Releases edit

Version à venir

  • openSUSE Leap 42.3
small.png

Versions supportées