SDB:Aide au téléchargement

(Redirigé depuis Aide au téléchargement)
Aller à : navigation, rechercher
User-away.png Cet article fait référence à la version 'maj à finir sur le wiki anglais' et n'est plus adapté à la version courante d'openSUSE.
Si cet article reste obsolète, il sera sans doute effacé, participez à la mise à jour si vous le pouvez.

Référez-vous à la page de discussion pour plus de renseignements.


Besoin d'aide pour télécharger openSUSE? Ou peut être désirez-vous plus d'information à propos du téléchargement d'openSUSE ?


Avant de télécharger

Avant de télécharger votre version d'openSUSE, il y a certaines choses à vérifier.

Pré-requis du système

Assurez vous que votre matériel répond aux caractéristiques système pré-requises. openSUSE supporte la plupart des composants hardware d'un PC. La configuration doit être la suivante - au minimum - afin d'assurer le bon fonctionnement d'openSUSE:

  • Processeur : dual core 2 Ghz ou supérieur
  • Mémoire vivie : 2 GB
  • Disque dur : au moins 40GB d'espace libre
  • Un lecteur DVD ou un port USB pour le support d'installation ou capacité de démarrer via le réseau (vous devrez paramétrer PXE vous-même, regardez aussi à "installation réseau") ou une installation existante d'openSUSE, davantage d'informations à "Installation sans CD".
  • L'accès à Internet est utile et requis pour l'installateur réseau.

À savoir avant de télécharger

Le téléchargement de fichiers ISO volumineux peut parfois causer des problèmes ; voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

La plupart des téléchargements ISO openSUSE sont de la taille d'un DVD et ne tiennent pas sur un CD de 700 Mo. Lorsqu'il est livré sous la forme d'un seul DVD ISO, openSUSE nécessite un téléchargement de 4,3 Go (voir note 1).

Bittorrent est le meilleur moyen de télécharger des fichiers, car il est plus fiable et réduit les charges sur les serveurs openSUSE. Si l'utilisation de bittorrent n'est pas disponible, l'utilisation d'un gestionnaire de téléchargement est recommandée.

Le tableau suivant montre des estimations de la durée du processus de téléchargement à différentes vitesses de connexion :

1 CD ISO (700 MB) 1 DVD ISO (4.7 GB)
56 KBit 28 heures 187 heures
64 KBit (ISDN) 25 heures 164 heures
1024 KBit (Broadband) 1.5 heures 11 heures
2048 KBit (Broadband) 45 minutes 5.5 heures
8192 KBit (Broadband) 12 minutes 1.5 heures
24 MBit (ADSL2) 4 minutes 28 minutes
100 MBit (Fibre) 1 minute 7 minutes

Choisir votre distribution openSUSE

Le projet openSUSE propose deux versions différentes d'openSUSE que vous pouvez télécharger, installer et redistribuer.

  • Leap - une version régulière de Linux. Une version mineure sort chaque année, les mises à jour de sécurité et de stabilité étant la priorité pendant la durée de vie de chaque version. On ne s'attend pas à ce qu'elle change de façon significative avant sa prochaine publication annuelle. Leap partage un système de base commun avec SUSE Linux Enterprise, de sorte que des changements architecturaux majeurs ne sont pas attendus avant 3 ou 4 ans, alignés sur chaque nouvelle version majeure (par exemple 12, 13, etc) de SUSE Linux Enterprise. Le saut est recommandé pour tous les utilisateurs.
  • Tumbleweed - une version rolling release de Linux. Cela signifie que le logiciel est toujours la dernière version stable disponible du projet openSUSE. Les choses changeront régulièrement car les projets libres et Open Source lancent continuellement de nouvelles versions de leurs logiciels. Tumbleweed est recommandé pour les " développeurs ", les " contributeurs openSUSE " et les " enthousiastes Linux/FOSS ".

Choisir le type d'installation

Principe de l'installation locale

Quand vous choisissez ce type d'installation, vous téléchargez les images CD/DVD qui contiennent les sources d'installation d'openSUSE sur votre ordinateur et vous installer à partir de là. Ceci présente plusieurs avantages:

  • vous ne dépendez pas d'une connexion internet pendant l'installation.
  • vous pouvez partager l'installation entre plusieurs ordinateurs.
  • vous pouvez réutiliser les données n'importe quand par la suite.

Mais il y a aussi des inconvénients :

  • vous transférez beaucoup de données dont vous n'avez pas besoin.
  • du fait des limites de taille des CDs/DVD, vous n'obtenez qu'un sous-ensemble des applications disponibles pour openSUSE.

Procédure pour l'installation locale

  1. Téléchargez l'image ISO
  2. Gravez-la sur un CD/DVD vierge
  3. Amorcez le CD/DVD
  4. Procédez à l'installation proprement dite.

Principe de l'installation par internet

Si vous choisissez ce type d'installation, vous téléchargez un petit support pour démarrer l'installation et l'installateur Yast fait le reste pour vous. Cette méthode a aussi certains avantages.

  • Vous n'avez pas à tout télécharger, juste ce qu'il vous faut.
  • Il suffit d'un seul CD.
  • La source d'installation d'internet contient la totalité des paquets.

Bien sûr, il y a aussi des inconvénients.

  • Vous dépendez de la connexion internet pendant l'installation.
  • Il est possible que ce soit très lent, selon la charge du serveur et votre vitesse de connexion à Internet.
  • Il est possible qu'il ne soit pas possible de se connecter à Internet si votre carte réseau n'est pas reconnue

Procédure pour l'installation par internet

  1. Téléchargez l'image CD de démarrage.
  2. Gravez l'image du CD Burn the boot CD image.
  3. Orientez l'installateur YaST vers un dépôt d'installation (en pressant F3 puis ensuite F4).
  4. Installez openSUSE.

En savoir plus sur l’installation par internet


Choisir le protocole

Choisir la version d'openSUSE

Télécharger via HTTP

Vous pouvez télécharger les images disque d'openSUSE comme vous le feriez normalement pour télécharger un fichier quelconque, il vous suffit simplement de cliquer sur le lien sur la page de téléchargement dans votre navigateur Web. Toutefois, il est fortement recommandé d'utiliser un gestionnaire de téléchargement afin de réduire le risque de données corrompues lors d'un téléchargement d'une telle ampleur.

  • Si vous utilisez Linux pour télécharger, il est recommandé d'utiliser l'outils en ligne de commande wget. Il est capable de continuer un téléchargement après une interruption en lui ajoutant le paramètre -c . Pour plus d'information à propos de wget, lisez man wget.
  • Si vous utilisez une ancienne version de Linux ou d'Unix pour télécharger, il est recommandé d'utiliser l'outil en ligne de commande curl, comme ceci : curl -C - -O URL. Pour plus d'information, lisez man curl.
  • Si vous utilisez MacOS ou Windows, utilisez votre outil de téléchargement favori, il répondra probablement aux requis énoncés.

Télécharger via BitTorrent

BitTorrent est une application open source conçue pour le partage de programmes volumineux ou de fichiers multimédias. Son avantage vis à vis du HTTP ordinaire est que le client est protégé comme les corruptions de données, les fichiers sont découpés en morceaux et ceux qui ont déjà téléchargé un morceau peuvent aussi le fournir aux autres. Ainsi plus il y a de gens pour télécharger les fichiers plus il y a aussi de serveurs pour le fournir. Si suffisamment de gens participent, il sera également plus rapide que les téléchargements à partir des serveurs centralisés - et ce sera le cas pour tout le monde.

La procédure est simple : une fois que vous avez installé un logiciel client, vous pouvez démarrer un téléchargement BitTorrent en cliquant sur le fichier *.torrent dans votre navigateur.

  • Si vous utilisez openSUSE, il est recommandé d'utiliser le client BitTorrent générique ou le client KTorrent. Une alternative est le client léger en ligne de commande aria2 (paquets du Build Service ici).
  • Si vous utilisez Windows, trois options populaires sont d'utiliser Vuze (assurez-vous d'avoir Java JRE installé sur votre ordinateur), le client léger µTorrent ou le client BitTorrent original.

D'autres client BitTorrent sont disponibles pour plusieurs plateformes. Vous trouverez des liens vers certains clients BitTorrent sur la page officielle de BitTorrent. Pour la procédure d'utilisation exacte, voyez la documentation de votre client.

Télécharger via Metalinks

Les Metalinks sont un format XML utilisé par les gestionnaires de téléchargement, qui contiennent les miroirs et liens P2P d'un fichier avec les sommes de contrôle. Les clients Metalink offrent la reprise de téléchargement, le téléchargement à partir de sources multiples (les miroirs et via P2P) en même temps, la vérification automatique des sommes de contrôle et la réparation automatique d'erreur (selon le client utilisé), entre autres fonctionalités. Grâce à tout ceci, les metalinks peuvent fournir une vitesse de téléchargement très rapide.

Il y a d'autres clients disponibles pour Mac OS, Windows et Unix.

Les metalinks sont desservis par le redirecteur de téléchargement openSUSE. Vous pouvez trouver tous les métaliens pour les images ISO à l'adresse http://download.opensuse.org/distribution/openSUSE-current/iso/.

Pour l'usage et de plus amples informations, voir Metalink.

Télécharger via FTP

Il est recommandé de télécharger openSUSE depuis la page de téléchargement. Les instructions suivantes concernent les utilisateurs avancés.


Tout d'abord, sélectionnez un site mirroir situé près de chez vous. Soyez sûr que ce miroir héberge la bonne version et le type de média que vous désirez.

Attention Tous les clients FTP Windows ne sont pas capables de télécharger des fichiers plus gros que 2 Go. POur télécharger une image ISO DVD sur une machine Windows, soyez sûr d'utiliser le système de fichier NTFS. Un client FTP qui marche avec des images de cette taille est par exemple ncftp.

Si vous trouvez l'emplacement d'un ISO comme ftp://ftp.example.org/pub/opensuse/distribution/<release>/iso/<some>.iso, vous pouvez obtenir cette image soit en utilisant votre navigateur, soit avec la commande suivante :

cd <TARGET DIRECTORY>
wget ftp://ftp.example.org/pub/opensuse/distribution/<release>/iso/<some>.iso

Après une interruption, vous pouvez continuer le téléchargement en ajoutant le paramètre -c à wget :

wget -c ftp://ftp.example.org/pub/opensuse/distribution/<release>/iso/<some>.iso

Lorsque le téléchargement est terminé, vous trouverez un fichier nommé <some>.iso dans le repertoire <TARGET DIRECTORY>.


Vous pouvez choisir de télécharger et d'installer soit la version stable ou la version de développement d'openSUSE. La plupart désirent probablement la version stable - la version de développement est destinée uniquement aux personnes qui veulent participer en testant la version à venir.

Vous pouvez choisir de télécharger une image ISO du CD, ou une image ISO du DVD, selon vos préférences et l'organisation des supports.

  • Pour une installation avec une sélection standard de paquets GNOME ou KDE en anglais seulement, vous avez seulement besoin d'un CD.
  • Si vous souhaitez les deux environnements KDE et GNOME, ainsi que d'un très vaste choix de logiciels, dans de nombreuses langues, vous devriez télécharger à la place le DVD.

Vous devez également sélectionner l'architecture.

  • Vous pouvez installer la version x86 sur un ordinateur 32 bits (x86) standard, ou sur une machine 64 bits (x86_64), qui dans certains cas, vous permettra de gagner un peu de mal.
  • Vous pouvez installer la version x86_64 si vous avez un ordinateur 64 bits du processeur.
  • Vous pouvez installer la version PPC si vous avez un ordinateur avec un tel processeur - principalement les Mac datant d'avant 2006.

Télécharger les images ISO openSUSE

Télécharger de gros ISOs peut être un peu fastidieux, aussi voici quelques indications.

Il est recommandé d'utiliser un gestionnaire de téléchargement à la place de la fonctionalité de téléchargement du navigateur - ou d'utiliser bittorent - puisque ceci réduit considérablement les risques d'obtenir un téléchargement corrompu.


Le tableau suivant vous propose une estimation des durées de téléchargement en fonction de la vitesse de connexion:

1 CD ISO (700 MB) 1 DVD ISO (4.7 GB)
56 KBit 28 heures 187 heures
64 KBit (ISDN) 25 heures 164 heures
1024 KBit (Large bande) 1.5 heures 11 heures
2048 KBit (Large bande) 45 minutes 5.5 heures
8192 KBit (Large bande) 12 minutes 1.5 heure
24 MBit (ADSL2) 4 minutes 28 minutes
100 MBit (Fibre) 1 minute 7 minutes

L'endroit pour télécharger openSUSE, y compris la toute dernière version, se trouve sur la page de téléchargement d'openSUSE.

Télécharger via HTTP

Vous pouvez télécharger les images disque d'openSUSE comme vous le feriez normalement pour télécharger un fichier quelconque, il vous suffit simplement de cliquer sur le lien sur la page de téléchargement dans votre navigateur Web. Toutefois, il est fortement recommandé d'utiliser un gestionnaire de téléchargement afin de réduire le risque de données corrompues lors d'un téléchargement d'une telle ampleur.

  • Si vous utilisez Linux pour télécharger, il est recommandé d'utiliser l'outils en ligne de commande wget. Il est capable de continuer un téléchargement après une interruption en lui ajoutant le paramètre -c . Pour plus d'information à propos de wget, lisez man wget.
  • Si vous utilisez une ancienne version de Linux ou d'Unix pour télécharger, il est recommandé d'utiliser l'outil en ligne de commande curl, comme ceci : curl -C - -O URL. Pour plus d'information, lisez man curl.
  • Si vous utilisez MacOS ou Windows, utilisez votre outil de téléchargement favori, il répondra probablement aux requis énoncés.

Télécharger via BitTorrent

BitTorrent est une application open source conçue pour le partage de programmes volumineux ou de fichiers multimédias. Son avantage vis à vis du HTTP ordinaire est que le client est protégé comme les corruptions de données, les fichiers sont découpés en morceaux et ceux qui ont déjà téléchargé un morceau peuvent aussi le fournir aux autres. Ainsi plus il y a de gens pour télécharger les fichiers plus il y a aussi de serveurs pour le fournir. Si suffisamment de gens participent, il sera également plus rapide que les téléchargements à partir des serveurs centralisés - et ce sera le cas pour tout le monde.

La procédure est simple : une fois que vous avez installé un logiciel client, vous pouvez démarrer un téléchargement BitTorrent en cliquant sur le fichier *.torrent dans votre navigateur.

  • Si vous utilisez openSUSE, il est recommandé d'utiliser le client BitTorrent générique ou le client KTorrent. Une alternative est le client léger en ligne de commande aria2 (paquets du Build Service ici).
  • Si vous utilisez Windows, trois options populaires sont d'utiliser Vuze (assurez-vous d'avoir Java JRE installé sur votre ordinateur), le client léger µTorrent ou le client BitTorrent original.

D'autres client BitTorrent sont disponibles pour plusieurs plateformes. Vous trouverez des liens vers certains clients BitTorrent sur la page officielle de BitTorrent. Pour la procédure d'utilisation exacte, voyez la documentation de votre client.

Télécharger via Metalinks

Les Metalinks sont un format XML utilisé par les gestionnaires de téléchargement, qui contiennent les miroirs et liens P2P d'un fichier avec les sommes de contrôle. Les clients Metalink offrent la reprise de téléchargement, le téléchargement à partir de sources multiples (les miroirs et via P2P) en même temps, la vérification automatique des sommes de contrôle et la réparation automatique d'erreur (selon le client utilisé), entre autres fonctionalités. Grâce à tout ceci, les metalinks peuvent fournir une vitesse de téléchargement très rapide.

Il y a d'autres clients disponibles pour Mac OS, Windows et Unix.

Les metalinks sont desservis par le redirecteur de téléchargement openSUSE. Vous pouvez trouver tous les métaliens pour les images ISO à l'adresse http://download.opensuse.org/distribution/openSUSE-current/iso/.

Pour l'usage et de plus amples informations, voir Metalink.

Télécharger via FTP

Il est recommandé de télécharger openSUSE depuis la page de téléchargement. Les instructions suivantes concernent les utilisateurs avancés.


Tout d'abord, sélectionnez un site mirroir situé près de chez vous. Soyez sûr que ce miroir héberge la bonne version et le type de média que vous désirez.

Attention Tous les clients FTP Windows ne sont pas capables de télécharger des fichiers plus gros que 2 Go. POur télécharger une image ISO DVD sur une machine Windows, soyez sûr d'utiliser le système de fichier NTFS. Un client FTP qui marche avec des images de cette taille est par exemple ncftp.

Si vous trouvez l'emplacement d'un ISO comme ftp://ftp.example.org/pub/opensuse/distribution/<release>/iso/<some>.iso, vous pouvez obtenir cette image soit en utilisant votre navigateur, soit avec la commande suivante :

cd <TARGET DIRECTORY>
wget ftp://ftp.example.org/pub/opensuse/distribution/<release>/iso/<some>.iso

Après une interruption, vous pouvez continuer le téléchargement en ajoutant le paramètre -c à wget :

wget -c ftp://ftp.example.org/pub/opensuse/distribution/<release>/iso/<some>.iso

Lorsque le téléchargement est terminé, vous trouverez un fichier nommé <some>.iso dans le repertoire <TARGET DIRECTORY>.


Checksums

Avant de graver vos images de CD/DVD, vous devez vérifier que les fichiers ne contiennent pas d'erreurs. Un fichier nommé <some>.iso.sha256 est disponible. Ce fichier contient les hachages de l'image ISO correspondante, pour effectuer la vérification le fichier <some>.iso et le fichier <some>.iso.sha256 doivent être dans le même répertoire. La ligne correspondante de la somme de contrôle ressemblerait à la ligne suivante :

8abac6680ecc152f103006b02f9ff67f  some.iso

Ces fichiers *.iso.sha256 sont aussi des fichiers GPG signés par openSUSE (comme une sauvegarde supplémentaire - vous pouvez voir un avertissement lorsque la somme de contrôle SHA256 est calculée, lisez la suite pour une solution).

Pour être sûr que le téléchargement ne contient pas d'erreurs, vous devez créer ce numéro en utilisant l'algorithme SHA256 pour votre propre image ISO et comparer avec la valeur trouvée dans le fichier <some>.iso.sha256 correspondant. Votre logiciel de gravure d'images de CD/DVD peut avoir cette fonction intégrée, auquel cas vérifiez que vous utilisez le nouvel algorithme SHA256 (au lieu peut-être de l'ancien MD5).

Pour vérifier la somme de contrôle automatiquement à une invite de commande, tapez :

sha256sum -c <some>.iso.sha256

Si la somme de contrôle correspond, vous verrez une ligne comme :

<some>.iso : Réussi

S'il y a une différence entre la sortie de la commande checksum et le nombre ci-dessus, le téléchargement n'est pas correct et doit être recommencé ou réparé.

sha256sum avertira presque certainement que certaines lignes sont mal formatées, parce qu'il ne comprend/traite pas la signature GPG qui se trouve également dans le fichier de checksum.

Pour vérifier la signature GPG à l'invite de commande, vous devez d'abord importer la clé de signature du projet avec les commandes suivantes :

 gpg --recv-keys 0x22C07BA534178CD02EFE22AAB88B2FD43DBDC284
 gpg --fingerprint "openSUSE Project Signing Key <opensuse@opensuse.org>"

Vous pouvez maintenant vérifier la signature avec

 gpg --verify <some>.iso.sha256

Vous obtiendrez une sortie indiquant quand le fichier a été signé et confirmant la signature numérique, comme :

 gpg: Signature made Fri 21 Jul 2017 11:10:22 BST using RSA key ID 3DBDC284
 gpg: Good signature from "openSUSE Project Signing Key <opensuse@opensuse.org>"                                                                                                
 gpg: WARNING: This key is not certified with a trusted signature!                                                                                                              
 gpg:          There is no indication that the signature belongs to the owner.
 Primary key fingerprint: 22C0 7BA5 3417 8CD0 2EFE  22AA B88B 2FD4 3DBD C284

La clé devrait être :

22C0 7BA5 3417 8CD0 2EFE 22AA B88B 2FD4 3DBD C284

Veuillez vous référer à la documentation GPG concernant le message d'avertissement de signature de confiance, cela n'indique pas un problème mais seulement le fait que vous n'avez pas signé la clé vous-même.

Encore une fois, si le résultat diffère (des mots comme BAD, CRC error ou aucune signature trouvée sont un signe certain de problèmes) vous devriez alors vérifier l'intégrité de vos fichiers téléchargés et leur origine


Sous Microsoft Windows

Microsoft Windows n'inclut pas de programme pour calculer les checksums, mais il existe plusieurs logiciels conçus pour jouer le rôle de vérificateur md5sum/sha1sum. Par exemple :

  • md5deep : logiciel libre pour différents systèmes d'exploitation.
  • Quickpar : logiciel en français. Pour les fichiers checksum md5 seulement.

Réparer un téléchargement

Si vous utilisez un système d'exploitation Linux, vous pouvez réparer un téléchargement ISO corrompu avec la commande rsync. Pour effectuer cela, choisissez un mirroir qui supporte ce protocole depuis la liste de mirroirs et entrez la commande suivante :

rsync rsync://<name-of-mirror>/<opensuse-directory>/ 

Ceci va afficher le contenu du répertoire sur le serveur. En ajoutant à la commande les noms des sous-répertoires, vous pouvez vous rendre au répertoire où l'ISO est situé sur l'ordinateur distant. Ensuite

touch <path-to-your-local-ISO-file>
rsync -avP rsync://<name-of-mirror>/<path-to-remote-ISO-file> <path-to-your-local-ISO-file>

va réparer le fichier, en téléchargeant seulement les données nécessaires pour la correction. Pour plus d'information, référez-vous à la page man de rsync, en tapant (dans une console):

man rsync

Exemple

Ceci suppose que vous avez téléchargé le fichier openSUSE 11.1-DVD-i586.iso via Metalink et, à un certain point (probablement à la fin) vous avez eu une erreur. Utilisez rsync comme ceci afin de télécharger les morceaux manquants:

cd /directory/ofthe/iso
rsync -avP rsync://mirrors.kernel.org/opensuse/distribution/11.1/iso/openSUSE-11.1-DVD-i586.iso .

Note: on peut utiliser ici juste un point (".") à la fin puisque que on veut seulement continuer l'ISO avec le même nom de fichier, dans le répertoire courant.


Graver l'image ISO

Sous Linux

Après avoir téléchargé l'image ISO avec succès, utilisez l'application de gravure de votre choix pour graver le fichier ISO sur un CD ou un DVD vierge (notez que à partir de la version 12.3, l'ISO ne contient plus sur un CD, utilisez une "clé USB amorçable" à la place). Sur les systèmes exécutant openSUSE, utilisez le programme de gravure K3b ou Brasero. Sélectionnez l'option qui permet de graver une image CD ou DVD et/ou un système de fichiers ISO9660. Ne gravez pas l'image ISO de la même façon que vous gravez des fichiers.

A partir de la ligne de commande, vous pouvez utiliser le logiciel cdrecord.

cdrecord dev=/dev/cdrecorder speed=44 driveropts=burnproof -eject -v isofile

Sous Microsoft Windows

Windows XP ne peut pas graver les images ISO sans logiciel tiers. Le PowerToy ISO Recorder peut ajouter cette fonctionnalité à Windows XP. Pour les utilisateurs venant de n'importe quelle version de Microsoft Windows, il existe un certain nombre d'applications de gravure de CD tierces, capables de graver les images ISO. Généralement, le programme de gravure pour Microsoft Windows est fourni avec le lecteur - ou utilisez votre moteur de recherche préféré pour en trouver un. Un bon logiciel gratuit est CD Burner XP. Assurez-vous, lorsque vous gravez votre image ISO, que vous la gravez en mode "Disc-at-once" ou "track-at-once". Certains logiciels (Nero) utilisent par défaut le mode "track-at-once".

Sous Mac OS X 10.3 et plus récent

Dans le Finder, ouvrez le menu Aller et choisissez Utilitaires. Dans le dossier Utilitaires, vous trouverez une application appelée Utilitaire de disque. Ouvrez-la, puis faites glisser et déposez l'image ISO téléchargée sur la barre latérale gauche. Sélectionnez l'image, cliquez sur Graver et insérez votre CD/DVD vierge. Pour de plus amples informations, consultez la page de support Apple sur le sujet.


Deltaisos

Les ISOs delta vous permettent de télécharger un petit fichier au lieu de l'ISO complet si vous avez déjà l'ISO précédent. Cette méthode est principalement utilisée par les personnes testant la version de développement d'openSUSE. Les deltaiso, disponibles dans http://download.opensuse.org/distribution/openSUSE-current/delta/, contiennent les différences entre l'ancien et le nouvel ISO. L'application du deltaiso sur l'ancienne ISO vous donnera la nouvelle image ISO.

Le programme applydeltaiso peut prendre un temps relativement long pour s'exécuter. Sur certains systèmes, il prend plus de 30 minutes pour un CD. Dans ce cas, le téléchargement d'une image ISO traditionnelle peut se révéler plus rapide !


Sous Linux

Pour utiliser cette fonctionalité, vous avez besoin du paquet deltarpm qui est installé par défaut. La syntaxe pour applydeltaiso est:

applydeltaiso old.iso delta.iso new.iso

Par exemple:

applydeltaiso openSUSE-11.1-RC1-KDE4-LiveCD-i686.iso openSUSE-11.1-RC1_GM-KDE4-LiveCD-i686.delta.iso openSUSE-11.1-KDE4-LiveCD-i686.iso

Si vous avez effacé l'ISO de la précédente version de développement, ne vous inquiétez pas. applydeltaiso peut également s'exécuter avec le CD dans votre lecteur de CD-ROM. Par exemple, si vous avez la vielle ISO openSUSE 11.1-RC1-KDE4-LiveCD-i686.iso dans votre lecteur de CD-ROM (/dev/hdc), utilisez cette commande :

applydeltaiso /dev/hdc openSUSE-11.1-RC1_GM-KDE4-LiveCD-i686.delta.iso openSUSE-11.1-KDE4-LiveCD-i686.iso

Vérifiez la somme après ceci, comme décris dans Checksums. Le processus d'application du delta ISO prend un certain temps et requiert de l'espace disque pour décompacter les ISO images.

Sous Microsoft Windows

Microsoft Windows n'inclut aucun programme pour appliquer des delta ISO.

Il existait un logiciel libre capable de faire cela (wapplydeltaiso).


Problèmes et solutions

Télécharger de gros fichiers comme des images ISO est parfois difficile. Voici comment éviter les problèmes les plus courants:

  • Pas assez d'espace disque lors de l'enregistrement : une erreur "pas assez d'espace disque" peut se produire si l'ISO DVD est en cours de téléchargement sur un système de fichiers FAT32, malgré le fait que votre disque possède assez de place. Ce système de fichier a une taille de fichier maximale de 2 Go, et donc l'ISO DVD (4.3 Go) ne tient pas. Pour résoudre ce problème, téléchargez l'image ISO d'un CD ou téléchargez sur un autre disque.
  • Préférer l'utilisation de BitTorrent et Metalink en lieu et place de FTP. Parfois, ils obtiennent de meilleures performances que les téléchargements par FTP, et ils vérifient que les données ont été correctement transférées.
  • Préférer l'utilisation d'un gestionnaire de téléchargement ou d'un client FTP qui prenne en charge la fonction de reprise de téléchargement. Si des problèmes de téléchargement se produisent, la fonction de reprise vous permet de continuer un téléchargement commencé plus tôt, au lieu d'avoir à tout recommencer à nouveau. De nombreux gestionnaires de téléchargement incluent maintenant également la vérification des sommes de contrôle, ce qui est recommandé. Choisissez un gestionnaire de téléchargement avec les fonctions dont vous avez besoin dans cette liste exhaustive.
  • Serveur proxy limitant l'accès FTP : certains serveurs proxy sont configurés pour ne pas autoriser l'accès FTP. Si vous utilisez un proxy, téléchargez par HTTP.
  • Proxy limitant la taille de téléchargement : lorsque vous téléchargez l'ISO DVD, assurez-vous que votre proxy et votre client de téléchargement sont capables de transférer des fichiers de plus de 2 Go. Si le téléchargement s'arrête prématurément à proximité de cette taille, le client ne doit probablement pas supporter de gros fichiers. Si vous utilisez Linux, vous pouvez utiliser Konqueror (navigateur KDE), curl ou lftp (lukemftp). Sur MacOS, Safari et le client FTP par défaut devraient fonctionner. Si vous utilisez Windows, FileZilla vaut la peine d'être essayer.

Voir aussi