The wikis are now using the new authentication system.
If you did not migrate your account yet, visit https://idp-portal-info.suse.com/

Édition video avec SUSE Linux/Éditer une vidéo avec Kdenlive

Aller à : navigation, rechercher


Présentation

Kdenlive est le programme d'édition vidéo de Kde. Il est animé entre autre par Gilles Caulier, un français que l'on retrouve aussi dans le projet Digikam (édition photo).

Ces programmes sont conçus avec l'usager non professionnel en vue, mais pour autant avec des possibilités semi-professionnelles. Si vous faites de la photo, on ne saurais trop vous conseiller Digikam (en version 0.8.1 stable en Avril 2006, sortie d'une version stable 0.9 en été 2006 - installez-le avec Yast).

Kdenlive est plus jeune et n'est pas encore disponible en version stable, c'est pourquoi il n'est pas encore inclu dans la distribution SUSE Linux. Il n'est sans doute pas vraiment encore utilisable car plusieurs fonctions de confort manquent encore, mais...

Sa page de garde est là. http://kdenlive.sourceforge.net/index.php. Notez qu'il dispose d'une aide déjà assez complète et orientée comme nos pages, vers un usage du logiciel (on ne vous dit pas comment compiler dans le manuel, mais comment monter un film).

L'obtenir

Celui-là est encore jeune, il vous faudra le compiler. Pour autant la page de téléchargement est particulièrement claire et efficace. Elle est juste trop timide : on vous recommande de compiler certaines choses... considérez que c'est obligatoire.

Ici http://kdenlive.sourceforge.net/downloads.html

La page est en anglais, mais ne devrait pas poser de problème. Je ne vous en fait pas de copie car elle risque de changer.

Installez le maximum de choses avec Yast. Il suffit de chercher le nom de la bibliothèque (library en anglais) demandée, de faire un copier/coller dans le champ de recherche de Yast et de sélectionner dans la fenêtre de droite de Yast ce qui correspond. Vous aurez besoin des bibliothèques, mais aussi de la version de développement (le nom se termine en général par -devel). Si vous en mettez en trop, ce n'est pas grave si votre disque dur n'est pas trop petit.

Vous pouvez faire plusieurs recherches successives dans Yast, elles se cumulent. Quand vous "acceptez" l'installation, Yast vous propose en général plein de choses en plus, acceptez-les.

Il se peut aussi que Yast vous envoie un message d'erreur en disant qu'il a besoin d'une version plus récentes d'un logiciel protégé.

Cela signifie en général que vous avez installé en téléchargeant vous même le rpm un logiciel et que Yast en a trouvé une version plus récente. Il est le plus souvent possible de laisser Yast faire. En cas de souci ultérieur, vous saurez qu'il faut revenir à la version plus ancienne (c'est rarement le cas, toutefois).

Pour tout ce qui n'est pas dans Yast, la page de téléchargement vous donne la ligne de commande nécessaire pour se procurer le source.

Il est dit sur le site qu'il faut passer par la version CVS (en fait svn). "svn" est l'abrégé de "Subversion", un système de travail collaboratif pour la gestion des sources de programmes. Peu importe. Installez-le avec Yast.

On vous dit de faire un copier coller dans une console. Ici un exemple, mais ça peut changer.

svn co https://svn.sourceforge.net/svnroot/kdenlive/trunk/kdenlive

ne recopiez pas les parenthèses de début et de fin quand il y en a. Ouvrez une console (par exemple dans ~/Documents), utilisez un répertoire de travail, collez cette ligne dans la console.

Subversion va automatiquement créer tous les répertoires nécessaires et télécharger les sources. La première fois ça fait un peu peur, mais en fait c'est simple et rapide.

Faites ça pour tout. En Février 2006 il fallait ffmpeg, mlt, mlt++ et, bien sur, Kdenlive.

La compilation

Jusqu'à présent vous pouviez travailler en utilisateur simple, maintenant il faut utiliser "su" pour passer root.

Vous allez (toujours dans la console) entrer successivement dans chacun des répertoires créés (sans doute ffmpeg, mlt, mlt++, Kdenlive).

Dans chacun de ces répertoires vous allez coller la ligne ".configure" donnée sur la page Kdenlive. Par exemple :

./configure --enable-gpl --enable-shared --enable-theora 
--enable-vorbis --enable-libogg --enable-mp3lame --enable-pp

(attention, copiez bien la ligne de la page Kdenlive, pas celle qui est ci-dessus qui est sans doute obsolète)

Tout ceci doit être sur une seule ligne.

Vous faites "Entrée" et la configuration est mise en place. Rien n'est encore compilé.

Si, à ce niveau, vous avez un message d'erreur, c'est sans doute que vous avez oublié d'installer une bibliothèque. En général configure vous dit laquelle manque, il suffit de la chercher dans Yast.

Par exemple, lors d'une compilation en Février 2006, il a été constaté qu'il manquait la bibliothèque libquicktime-devel, il a suffit de l'installer avec Yast et de recommencer la configuration.

En général tout se passe bien et configure vous demande de lancer make. Soyez sage et faites-le :-).

Là ce sera sans doute plus long. De une à 5 minutes, selon la puissance de votre PC.

Quand c'est fini, tapez :

make install

et c'est bon.

Refaites pareil pour les autres répertoires, dans l'ordre ci-dessus.

Quand tout est compilé, votre répertoire de travail doit faire, en tout, environ 100Mo.

Kdenlive n'est pas installé dans les menus de kde.

Il faut donc le lancer dans une fenêtre ou créer un lien sur le bureau. Clic droit, nouvelle application, vous le trouverez dans /opt/kde3/bin/kdenlive.

L'utiliser

Il n'y a plus qu'à lancer et lire le mode d'emploi (celui sur le site est plus à jour).