The wikis are now using the new authentication system.
If you did not migrate your account yet, visit https://idp-portal-info.suse.com/

SDB:Configurer des scanneurs sous SUSE LINUX 9.3

Aller à : navigation, rechercher


Situation

Vous souhaitez configurer votre scanneur.

Les informations de base à ce propos sont disponibles dans les manuels SUSE LINUX 9.3.

L'article en:SDB:Configuring Scanners from SUSE LINUX 9.2 fournit les détails.

La section suivante comporte surtout des informations concernant les changements et particularités de cette version par rapport aux versions antérieures de SUSE LINUX.

Changements concernant les paquetages « SANE »

  • Le paquetage « sane » est scindé, conformément aux deux parties du projet SANE, en deux paquetages :
    • « sane » (ne nécessite plus les bibliothèques GTK)
      • backends (les pilotes matériels proprement dits)
      • scanimage (interface en ligne de commande)
      • saned (démon permettant de rendre un scanneur disponible sur le réseau) De plus, le paquetage « sane » fournit à présent la fonction RPM « sane-backends », de sorte que les RPM qui nécessitent « sane-backends » peuvent être installés sans message d'erreur de RPM.
    • « sane-frontends » (nécessite GTK)
      • xscanimage (interface graphique de scanneur)
      • xcam (interface graphique d'apparail photo)
      • scanadf (outil en ligne de commande pour « Automatic Document Feeder »)

Changements concernant les pilotes de scanneur

  • Nouveau logiciel d'imprimante et de scanneur « HPLIP » de HP :

HP a combiné le pilote d'imprimante HPIJS avec le nouveau pilote de scanneur « hpaio » HP (conçu pour les périphériques HP tout-en-un) dans le nouveau logiciel HPLIP (« HP Linux Imaging and Printing »). Ainsi, les nouveaux paquetages sont « hplip » et « hplip-hpijs ». Voir SDB:Configuration de l'imprimante sous SUSE LINUX 9.3. Les paquetages « hplip » contiennent :

    • Le backend SANE (pilote de scanneur driver « hpaio »).
    • Le service « hplip », ainsi que ses utilitaires « hplip » et « hpssd », qui sont nécessaires pour le backend « hpaio » de SANE.

Le précédent pilote de scanneur « hpoj » HP pour les périphériques HP tout-en-un est toujours disponible. Ce pilote nécessite le service « ptal ». Voir en:SDB:Set up a HP OfficeJet ("all-in-one" device). Les services « ptal » et « hplip » sont mutuellement exclusifs, puisque « ptal » occupe le périphérique pour lui-même, empêchant ainsi « hplip » d'accéder au périphérique. Par ailleurs, HPLIP ne gère pas encore les périphériques connectés au port parallèle. En conséquence, si vous avez un périphérique HP tout-en-un qui ne peut être connecté au port USB, il faut utiliser le pilote de scanneur « hpoj » avec le service « ptal » pour tous les périphériques HP tout-en-un. Malgré cette limitation, il est préférable de rendre HPLIP disponible à une large palette d'utilisateurs à ce stade (version 0.x) au lieu d'attendre qu'une gestion des périphériques non USB soit mise en ½uvre. À fin de test, il y a une version plus récente de HPLIP pour SUSE LINUX 9.3 disponible sur « ftp://ftp.suse.com/pub/people/jsmeix/unsupported/hplip/9.3/RPMS », pour les machines compatibles Pentium 32 bits (i586) et pour les AMD 64 bits (x86_64). Notez les « unsupported » et lisez le fichier README présent dans le répertoire. Veuillez envoyer vos réactions à l'adresse électronique au bas du document.

  • Logiciel de scanneur Image Scan / iscan / epkowa d'Epson Avasys (l'ancien « Epson Kowa ») : http://www.avasys.jp/english/linux_e/index.html .
    • Il y a quelques limitations, dont certaines sont décrites dans les notes de version dans [file:///usr/share/doc/release-notes/RELEASE-NOTES.fr.html] :
      Les scanneurs suivants requièrent l'interface Image (« iscan ») :
      Epson Perfection 1250 / 1250 PHOTO, 1260 / 1260 PHOTO, 3170 PHOTO,
      4180 PHOTO, GT-7200U, GT-7300U, GT-9400, GT-F600.
      D'autres interfaces de scanneur, comme « kooka », « xsane », « xscanimage »,
      et « scanimage » risquent de ne pas fonctionner.
Comme indiqué, les modèles ci-dessus ne peuvent être atteints que via l'interface « iscan » (/usr/bin/iscan). « kooka » ou « xsane » sont censés fonctionner dans certaines circonstances.

À fins de test, il y a une version plus récente d'Image Scan pour SUSE LINUX 9.3 disponible sur « ftp://ftp.suse.com/pub/people/jsmeix/unsupported/iscan/9.3/RPMS ». Notez les « unsupported » et lisez le fichier README présent dans le répertoire. Peut-être toutes les interfaces fonctionnent-elles avec cette version. Veuillez envoyer vos réaction à l'adresse électronique au bas du document.

    • Le logiciel Image Scan 32 bits d'Epson Avasys devrait à présent fonctionner également sur les systèmes AMD 64 bits (x86_64).

Pour cela, SUSE LINUX 9.3 fournit des versions 32 bits des bibliothèques SANE dans le paquetage « sane-32bit », puisque le logiciel 32 bits ne fonctionne pas avec les bibliothèques 64 bits. Du fait qu'Image Scan contient un logiciel 32 bits propriétaire, nous ne pouvons pas le compiler pour les systèmes 64 bits (comme les logiciels libres normaux). Par conséquent, Image Scan ne s'exécute pas comme un logiciel normal, mais connaît quelques limitations sur les systèmes 64 bits AMD, qui sont également décrits dans les « Notes de version » :

      Tout scanneur pour lequel le pilote « epkowa » est configuré ne peut
      être utilisé avec l'interface « iscan ». Image Scan est un logiciel
      32 bits seulement et, en conséquence, les interfaces de scanneurs
      64 bits ne peuvent pas fonctionner avec le pilote « epkowa » 32 bits.
Sur les systèmes AMD 64 bits, tout scanneur configuré avec le pilote « epkowa » ne peut être atteint qu'avec l'interface « iscan » 32 bits (/usr/bin/iscan), puisque les interfaces 64 bits normales ne fonctionnent pas avec la bibliothèque « libsane-epkowae » du pilote 32 bits.

Changements dans la configuration des scanneurs YaST

  • Le module YaST pour la configuration du scanneur a été complètement revu pour SUSE LINUX 9.3.
  • En dehors des backends SANE habituels (provenant du paquetage « sane »), les backends externes suivants sont dorénavant entièrement pris en charge :
    • « hpaio" » (paquetage « hplip »)
    • « hpoj » (paquetage « hp-officeJet »)
    • « epkowa » (paquetage « iscan ») Les backends « hpaio » et « hpoj » sont mutuellement exclusifs (voir ci-dessus).
  • Le backend « epkowa » a quelques limitations. Voir ci-dessus et [file:///usr/share/doc/release-notes/RELEASE-NOTES.fr.html] :
    Les scanneurs suivants requièrent l'interface Image Scan (« iscan ») :
    Epson Perfection 1250 / 1250 PHOTO, 1260 / 1260 PHOTO, 3170 PHOTO,
    4180 PHOTO, GT-7200U, GT-7300U, GT-9400, GT-F600.
    D'autres interfaces de scanneur, comme kooka, xsane, xscanimage
    et scanimage risquent de ne pas fonctionner.
    Ces scanneurs peuvent être configurés avec YaST en activant
    le pilote « epkowa », mais à titre d'effect secondaire, les
    scanneurs ne peuvent être reconnus comme « scanneurs actifs » par
    YaST.

En conséquence, les modèles ci-dessus peuvent être configurés avec YaST (c'est-à-dire que le pilote « epkowa » peut être activé), mais « scanimage » ne peut atteindre le scanneur avec le pilote « epkowa ». Le scanneur n'est pas répertorié comme un « scanneur actif » dans YaST, puisque YaST utilise « scanimage » pour détecter les scanneurs actifs.

Concernant la mise à jour d'une version SUSE LINUX plus ancienne

Après la mise à jour d'une version SUSE LINUX plus ancienne, par exemple 9.0 (ou antérieure) -> 9.3 ou étape par étape, 9.0 -> 9.1 -> 9.2 -> 9.3, il peut arriver que le scanneur ne soit pas répertorié par la commande /sbin/lsusb. Voir en:SDB:Configuring Scanners from SUSE LINUX 9.2. Dans ce cas, on ne peut pas accéder au scanneur et il n'est détecté ni par la commande sane-find-scanner ni par YaST (YaST utilise « sane-find-scanner »). La raison la plus fréquente est qu'il s'agit d'une déclaration « usbdevfs » obsolète dans le fichier /etc/fstab comme :

usbdevfs  /proc/bus/usb  usbdevfs  noauto  0 0

Jusqu'à SUSE LINUX 9.2, la déclaration obsolète fonctionnait, mais depuis SUSE LINUX 9.3, il faut utiliser la déclaration correcte :

usbfs  /proc/bus/usb  usbfs  noauto  0 0

Au final, le point crucial est que le système de fichiers USB soit monté (« mount | grep usb » doit afficher « usbfs... ») parce qu'il est nécessaire que les déclarations /proc/bus/usb/... puissent être créées, car elles doivent exister pour accéder au scanneur. Voir en:SDB:Configuring Scanners from SUSE LINUX 9.2.

  • Après la mise à jour d'une version SUSE LINUX plus ancienne, il peut arriver que les fichiers de configuration de l'ancien backend /etc/sane.d/*.conf ne fonctionnent plus avec la nouvelle version du backend. Celle-ci dépend du backend réellement employé et de ce qui est réellement défini dans son fichier de configuration.

Déplacez /etc/sane.d/ ou supprimez /etc/sane.d/* et réinstallez le paquetage « sane » (ainsi que le paquetage « iscan » si vous faites appel au backend « epkowa ») pour obtenir les fichiers de configuration à jour. Puis configurez le scanneur à nouveau (via YaST, par exemple). <keyword>scanneur,scannage,sane,iscan,hplip,hpaio,9.3,93</keyword>