SDB:Comment migrer vers une nouvelle version d'openSUSE

Aller à : navigation, rechercher
Language.png Cette page n'est pas encore traduite (ou pas complètement)

Cet article a besoin d'être traduit. Merci de participer au travail si vous en avez le temps et la compétence.
Si vous cherchez quelque chose à faire, regardez les autres Pages à traduire.

Documentation > Comment migrer vers une nouvelle version d'openSUSE
Cet article décrit une méthode pour migrer vers une nouvelle version d'openSUSE, tout en préservant données et préférences personnelles.

Il existe néanmoins d'autres méthodes, telle que le démarrage sur DVD ou par distribution upgrade via zypper.

La méthode ci-dessous peut être utilisée pour migrer depuis une autre distribution Linux.

Testé sur openSUSE Articles recommendés Articles liés
Icon-checked.png

Icon-manual.png Icon-help.png


Préparation avant migration

Sauvegarder vos données

En général, vos données résident ici /home/<nom_d_utilisateur>. Si vous voulez être sûr de ne rien perdre, vous devez le sauvegarder vers un support externe, à moins que /home> soit installé sur une partition à part. Faire une sauvegarde du type "Backup" est plus qu'un simple copier/coller. En effet, il faut s'assurer que les droits et les permissions des fichiers soient sauvegardés pour que le nouveau système ait accès en écriture.

Si vous sauvegardez vos données vers un DVD, indiquez à votre application que vous désirez graver un "Backup", c'est-à-dire que l’application doit préserver les permissions.

  • In K3B you can do this in the dialogue that pops-up when you click on Burn by going to the Filesystem tab, clicking on the Advanced-button next to the filesystem setting and ticking the checkbox for Preserve permissions (Backup).
  • Avec K3B vous pouvez le faire dans la boîte de dialogue qui s'ouvre lorsque vous cliquez sur Graver en allant dans l'onglet Système de fichiers , en cliquant sur le bouton Avancé à côté du réglage du système de fichiers, en cochant la case Préserver les permissions (Sauvegarde).

Si vous désirez sauvegarder toutes les données utilisateurs, il est plus facile de le faire vers un disque dur externe via la console de commande. Assurez-vous que le disque soit monté et soit accessible. Si vous n'avez rien modifié, vous le trouverez dans /media/<dossier_de_votre_disque_dur_externe> avec votre navigateur favoris. Si vous connaissez le chemin d'accès vers votre disque dur externe, ouvrez une console et tapez:

$ su

  1. cd /home
  2. cp -r -b -vvv nom_d_utilisateur_a_sauvegarder /media/<dossier_de_votre_disque_dur_externe>

Ainsi, l'ensemble de vos données sera sauvegardé sur le disque dur externe et vous n'aurez pas à vous inquiéter pour les droits et permissions, les vôtres et ceux des autres utilisateurs. Si vous souhaitez juste sauvegarder vos données, vous pouvez omettre su.


Sauvegarde sélective

Tout sauvegarder, c'est la sécurité maximale mais ce n'est pas forcément nécessaire. Une copie manuelle de son répertoire personnel vers un support extérieur peut s'avérer suffisant; la difficulté est de savoir quel répertoire contient quelles données! Il y a les fichiers visibles mais il y en a aussi qui sont cachés et que l'on oublie.

your.username.revoke - Si vous avez crée et publié une clé de crytpage vous avez besoin de ce fichier pour la révoquer.

Il y a répertoires et fichiers cachés à volonté; pour les voir, ouvrez votre navigateur et sélectionnez l'option Afficher les fichiers cachés, c'est le cas pour "Dolphin" de KDE, dans le menu Affichage ou bien en faisant 'ALT+.. Leur nom débute avec un point ".". Vous pouvez les sauvegarder tous ou bien sélectionner ceux qui vous semblent importants. Le nom est souvent simple:

.kde - KDE3 settings
.kde4 - KDE4 settings
.mozilla - Thunderbird/Firefox settings
.gnome - Gnome settings
.bogofilter - Bogofilter spam-tool settings
.ssh - SSH key
.gnupg - encryption keys for encrypting/signing emails and files, also used by front-ends such as kgpg.
.ooox - OpenOffice settings
.strigi - desktop search indices
.kde - Réglages de KDE3 
.kde4 - Réglages de KDE4 
.mozilla - Réglages de Thunderbird/Firefox
.gnome - Réglages de Gnome
.bogofilter - Réglages de l'anti-spam Bogofilter
.ssh - Clés de crytpage SSH
.gnupg - Clés de crytpage pour le système de chiffrement/ signature d'emails et fichiers, aussi utilisé par des programmes centraux tels que kgpg.
.ooox - Réglages de OpenOffice
.strigi - Index de l'outil de recherche de fichiers

.
.

Se souvenir des partitions

Votre disque dur est/peut être divisé, chaque division est appelée une partition. Ainsi, vous avez peut-être une partition pour Windows, une autre pour Linux et encore une pour des données.

Pour le savoir, ouvrez une console et tapez:

$ df

Une liste de toutes les partitions va apparaître. You need to write down their partition, e.g.

/dev/sda1 = /windows/C
/dev/sda2 = / (Your linux sysstem)
/dev/sdb1 = /home (your users)
/dev/sdb4 = SWAP
/dev/sda1 = /windows/C
/dev/sda2 = / (Votre système linux)
/dev/sdb1 = /home (Vos utilisateurs)
/dev/sdb4 = SWAP

Si vous ne voyez aucun /dev/sdX = /home mais juste /dev/sxyz = /, then you must backup all data within /home since everything in there will be lost! The reason is that a new installation will format the partition the main system is put on, i.e. the root/system partition (/). If your /home folder is not on another partition, i.e. does not have its own /dev/sdX, it is part of the system partition and thus lost when the latter is formated during the installation.


Si vous ne voyez aucun /dev/sdX = /home mais juste /dev/sxyz = /, alors vous devez sauvegarder toutes les données contenues dans /home puisque tout ce qui s'y trouve va être perdu! La raison est qu'une nouvelle installation va formater la partition sur laquelle le système principal est installé, comme par exemple la partition administrateur/système (/). Si votre dossier /home n'est pas sur une autre partition, par exemple s'il n'a pas son propre /dev/sdX, c'est qu'il se trouve sur la partition système et il sera ainsi perdu quand cette dernière sera formatée.


Installer

Assurez-vous que vos périphériques, webcam, imprimante, etc soient connectés et allumés; sinon ils ne seront pas détectés lors de la mise à jour.

Démarrer l'installation en choisissant nouvelle Installation plutôt que mise à jour. L'important étant que les partitions soient reconnues et montées correctement, et il vaut mieux s'en assurer. Par exemple, vérifiez que la partition /dev/sda2 est bien montée en tant que /; de même pour /home et ainsi de suite.

L'installation va marquer les partitions et elles seront formatées si un F sur fond rouge apparaît. Assurez-vous que le /home ne soit pas formaté, ainsi vos données seront épargnées mais le système pourra s'installer sur une base propre, fraîchement formatée, et cela seulement sur /.

Au cas où l'installation serait amenée à modifier la taille des partitions, il vaut mieux s'y plier. Mais assurez-vous toujours du montage et que seulement / soit formaté.

Si un nom d'utilisateur est demandé, indiquez votre ancien nom <nom_d_utilisateur> et l'installation utilisera vos données contenues dans /home/<nom_d_utilisateur>.


Derniers conseils

Si l'installation s'est déroulée sans accrocs, il n'est pas nécessaire de restaurer vos données depuis la sauvegarde, vu que votre répertoire a été préservé.

Cependant, si une mise à jour de vos drivers de périphérique est nécessaire, vous pouvez le faire avec YaST.

Pour le multimédia, ajoutez le dépôt Packman: YaST > Repositories > Add > Community Repositories > Packman. Il contient les paquets tels que libxine1 , lequel vous permet d'écouter vos mp3. Plus de détails ici opensuse-community.org/Multimedia.

D'autres articles concernant la mise à jour de votre matériel sont visibles ici HOWTOs.


À voir


Autres liens