SDB:Écrire en Japonais sur un système occidental

Aller à : navigation, rechercher


Cet article explique comment configurer un système occidental pour être capable de saisir et de visualiser des textes en japonais.
Pour le moment les explications portent sur un système utilisant l'environnement de bureau GNOME. Si vous cherchez à le mettre en œuvre sur KDE, vous risquez de rencontrer quelques petites difficultés.


Testé sur openSUSE Articles recommendés Articles liés
Icon-checked.png

Icon-manual.png


Icon-help.png



Situation

Votre système est installé dans une langue autre qu'asiatique. Vous désirez pouvoir écrire en Japonais ou prêter votre ordinateur à un ami japonais en visite.


Procédure

La procédure est assez simple mais n'est cependant pas évidente. En voici les principales étapes:

  • Étape 1: installer des polices japonaises.
  • Étape 2: installer un sélecteur de moteurs de saisie — ibus — et un moteur de saisie pour la langue japonaise.
  • Étape 3: ajouter un moteur de saisie.
  • Étape 4(cas très particuliers): modifier l'arrangement de clavier associé à votre méthode d'entrée.

Étape 1: installer des polices japonaises

Devenez super-utilisateur avec:

user $ su
Mot de passe :

Installer p. ex. les polices Mincho:

root # zypper in jpa-mincho-fonts

Bien-sûr, vous pouvez installer les polices de votre choix. En voici une courte sélection:

* ipa-mincho-fonts
* ipa-gothic-fonts
* ipa-pmincho-fonts
* ipa-ex-mincho-fonts
Pour connaître les polices disponibles dans votre distribution faites une recherche avec :
root # zypper se fonts


Étape 2: installer un sélecteur de méthodes d'entrée et une méthode d'entrée de la langue japonaise.

Pour le sélecteur de méthodes d'entrée, — encore appelé IME soit Input Method Editor (Éditeur de méthodes d'entrée) car il permet tout autant la configuration que la sélection —, il existe plusieurs solutions. Parmi elles nous préférons ibus.

ibus signifie Intelligent Input Bus. Il a remplacé scim duquel il dérive.

Pour la méthode d'entrée — on dit aussi parfois moteur de saisie terme plus évocateur —, il y a aussi plusieurs possibilités dont anthy et mozc;

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la notion de moteur de saisie, voici une très brève explication. Lorsque vous tapez un texte en français, il y a une correspondance directe entre la touche que vous tapez et ce qui est inclus dans le texte — en général la lettre ou le chiffre tapé. En japonais, l'atome de texte est soit un kana, soit un katakana, soit un kanji. Les kana et les katakana sont des glyphes simples qui correspondent à une syllabe p. ex. na s'écrit en kana et en katakana. Il faut donc taper deux lettres sur votre clavier pour saisir un kana ou un katakana. Les kanji sont des caractères chinois p. ex.  qui signifie, selon le contexte, lune ou mois' s'écrit en tapant soit tsuki soit gatsu soit getsu. Pour compliquer le tout, il existe aussi de nombreux homonymes parmi les kanji. Prenons par exemple les mots 簡単 (kantan, facile) et 漢字 (kanji, caractère chinois). Les premiers kanji se prononcent tous les deux kan mais sont très différents. Le moteur de saisie est donc l'outil qui va interpréter votre saisie en tenant compte du contexte pour vous proposer les choix d'écriture classés par ordre de probabilité. C'est la pertinence de ce classement qui fait la qualité du moteur de saisie. Dans tous les cas, l'utilisateur devra choisir parmi toutes les possibilités.  


En pratique vous pouvez installer le sélecteur et la méthode en une seule commande:

root # zypper in ibus-mozc

ou si vous préférez anthy:

root # zypper in ibus-anthy

Chacune des ces commandes va provoquer l'installation de ibus en tant que dépendance. Pour assurer le lancement de ibus à chaque entrée en session, ajoutez les lignes suivantes dans votre fichier .bashrc :

Fichier ~/.bashrc Démarrer ibus à chaque entrée en session
export GTK_IM_MODULE = ibus
export QT_IM_MODULE = ibus
export XMODIFIERS @im = ibus
ibus-daemon -drx
Attention Pour continuer vous devez impérativement redémarrer la session.


Étape 3: ajouter la source d'entée

Une source d'entrée est soit un clavier (cas des langues occidentales), soit un clavier associé à une méthode d'entrée (cas du japonais par exemple).
Attention Normalement il devrait être possible d'ajouter une méthode d'entrée – en lui associant un clavier - avec l'outil ibus-setup (préférences de ibus). Mais cela semble mal fonctionner. Nous allons donc procéder autrement.


  • Ouvrer la fenêtre Tous les paramètres en cliquant sur la petite flèche qui pointe vers la bas tout en haut à droite de l'écran.
  • Choisissez Clavier.
  • En bas de la fenêtre Clavier, cliquer sur Sources d'entrée.
  • Cliquer sur le signe + en bas à gauche.
  • Dans la liste des sources d'entrée, choisissez japonais.

Pour Mozc

Normalement vous devriez apercevoir des sources d'entrée intitulées japonais (Mozc - <un nom d'arrangement de clavier>).

  • Choisissez celle qui correspond à votre arrangement de clavier (s'agissant du clavier par défaut, il n'y a pas besoin normalement de nom d'arrangement donc japonais(Mozc) et cliquez sur le bouton 'Ajouter.
  • Si vous le désirez, vous pouvez changer le raccourci clavier qui permet de passer d'une source d'entrée à l'autre en cliquant sur le bouton Options. Par défaut il s'agit de Super+Espace dans un sens et de Super+Maj+Espace dans l'autre sens.

Si tout s'est bien passé, un sélecteur de source d'entrée doit apparaître à coté de l'icône du son tout en haut à droite de l'écran. Vous pouvez vous en servir pour choisir le clavier ou bien utiliser le raccourci clavier.

Cas particulier : modifier l'arrangement de clavier associé à votre source d'entrée

Il se peut que vous désiriez saisir du japonais avec un clavier différent de celui que vous utilisez d'ordinaire et que l'arrangement de clavier qui lui correspond ne soit pas listé dans les sources du type japonais(Mozc - <un nom d'arrangement de clavier>). Dans ce cas, éditez le fichier /usr/share/ibus/component/mozc.xml. Voici l'extrait du fichier qui nous intéresse:

Fichier /usr/share/ibus/component/mozc.xml Modifier le clavier associé à une source d'entrée
 <engine>
   <symbol>あ</symbol>
   <description>Mozc (Japanese Input Method)</description>
   <language>ja</language>
   <icon>/usr/share/ibus-mozc/product_icon.png</icon>
   <setup>/usr/lib64/mozc/mozc_tool --mode=config_dialog</setup>
   <layout>default</layout>
   <name>mozc-jp</name>
   <rank>80</rank>
   <longname>Mozc</longname>
 </engine>

Il vous faut changer le contenu de l'élément xml layout en remplaçant le mot <default> par le nom de l'arrangement de votre choix.

Attention Le nom de l'arrangement peut être de la forme xx comme p. ex. us ou fr ou de la forme xx(<variante>). Dans ce cas, <variante> doit exister dans les tables de symboles associées à xx dans les fichiers du répertoire /usr/share/X11/xkb/symbols.

Bien sûr, avec cette modification, c'est toujours japonais (Mozc) qu'il faut choisir comme source d'entrée.

Pour Anthy

Normalement vous devriez apercevoir la source d'entrée intitulée japonais (Anthy).

  • Choisissez-la et cliquez sur le bouton Ajouter.
  • Si vous le désirez, vous pouvez changer le raccourci clavier qui permet de passer d'une source d'entrée à l'autre en cliquant sur le bouton Options. Par défaut il s'agit de Super+Espace dans un sens et de Super+Maj+Espace dans l'autre sens.
Attention Pour continuer vous devez probablement redémarrer la session.


Vous devriez désormais voir apparaître (si ce n'est pas déjà le cas) le sélecteur de source d'entrée (clavier ou clavier plus moteur de saisie) en haut à droite de l'écran, à coté de l'icône du son. Cliquer ce sélecteur pour choisir la source d'entrée japonais(Anthy). Une fois sélectionnée, cliquez à nouveau sur le sélecteur et dans le menu choisissez Préférences Anthy puis, l'onglet Méthode de saisie. Dans la liste déroulante des arrangements de clavier, choisissez Par défaut.

Voir aussi

Ce tutoriel n'explique pas comment utiliser ou comment configurer la méthode d'entrée. Consultez la littérature sur ce sujet. Vous trouverez déjà les éléments essentiels sur cette page du wiki d'Ubuntu. .


Liens externes