Home Wiki > Formats restreints
Sign up | Login

(Redirigé depuis Restricted Formats)

Formats restreints

tagline: De openSUSE

Les fonctionnalité qui sont considérées comme une atteinte à des brevets logiciels, ou à une possible violation du droit d'auteur, empêchent souvent différents paquets demandés d'être inclus dans openSUSE. Voici l'explication des questions et leurs propositions pour résoudre les problèmes.


Attention Veuillez ne pas ajouter de liens vers des paquets logiciels qui contiennent une propriété intellectuelle protégées par des brevets.


openSUSE soutient l'utilisation des logiciels open source libres et gratuits (Free/Libre Open Source Software).

Les logiciels qui ne peuvent pas être distribués dans openSUSE sont les suivants:

  • logiciels propriétaires;
  • logiciels soumis à un brevet;
  • tout logiciel qui viole les lois gouvernant la distribution des logiciels dans toute juridiction où Novell fait du commerce.

Certains logiciels propriétaires peuvent être disponibles par l'intermédiaire de leurs propriétaires respectifs et des vendeurs autorisés. Des logiciels brevetés peuvent être obtenus auprès de fournisseurs qui ont été en mesure de négocier des licenses avec les titulaires du brevet.


MPEG-2


Les propriétaires du brevets MPEG-2 (rassemblés sous la bannière du Moving Picture Experts Group (MPEG) n'offrent pas de licence qui sont compatibles avec la distribution des Logiciels Libres. Ceci signifie que les encodeurs et les décodeurs MPEG-2 ne peuvent pas faire partie d'openSUSE. Même si Kaffeine et Xine sont inclus dans la distribution, les modules de décodage ne peuvent pas être fournis, du moins pas sous une license libre.

DVB TV Viewers

Toutes les données DVB vidéo sont encodés à l'aide de MPEG-2, voir # MPEG-2. Certaines cartes DVB haut de gamme contiennent un décodeur MPEG-2 et au moins certains d'entre elles sont prises en charge sous Linux.

DVD Video

Toutes les données vidéo sur DVD sont généralement encodées en utilisant MPEG-2, voir # MPEG-2.

En outre, les DVD régionaux sont cryptés avec le Content Scrambling System (CSS). Il y a un projet opensource appelé libdvdcss qui contourne ce cryptage. Bien que le cryptage est faible, l'utilisation de tout moyen ou dispositif pour contourner ceci est classé comme un 'dispositif de contournement' dans des pays comme les États-Unis, l'Australie et de nombreux pays de l'UE. La distribution de ces logiciels est considérée comme illégale dans ces pays et peut faire l'objet de poursuites si elle n'est pas certifiée. Pour cette certification, il se peut qu'elle n'autorise pas la copie et interdise l'avance rapide sur certains DVD qui, souvent, contiennent de la publicité.

Solutions possibles

Si vous n'avez pas besoin d'une compatibilité avec les lecteurs DVD de salon, considérez l'alternative de l'encodage vidéo Ogg Theora.


MP3


Problèmes légaux

Même si le MPEG Audio Layer 3 (MP3) est un standard ISO, les titulaires des brevets MP3 n'ont pas permis l'encodage ou le décodage MP3 dans le cadre d'une license open source .

Solutions Possibles

Vous pouvez utiliser le décodeur MP3 Fluendo qui est un plugin GStreamer libre pour le MP3 avec une licence commune négociée, et qui peut être utilisé par amaroK ou Banshee. Ce tutoriel montre comment obtenir et exécuter le support MP3 sur openSUSE en moins de 5 minutes. Ou via le site(en): http://opensuse-guide.org/codecs.php

Comme alternative, vous pouvez encoder vos fichiers audio à l'aide des formats Ogg Vorbis, FLAC, Speex, ou d'autres codecs audio disponibles et librement utilisables.

La FAQ mp3licensing et la page royality précisent qu' aucune licence n'est nécessaire pour un usage privé, des activités non-commerciales (par exemple, du home cinéma, la réception des émissions et la création d'une bibliothèque musicale personnelle), qui ne génèrent pas de revenus ou d'autres avantages de toute nature ou pour les entités associées avec un revenu brut annuel de moins de 100.000$ US.

NTFS


Il n'y a pas de brevets NTFS connus. Au lieu de brevets (qui sont rendus publics), Microsoft semble choisir d'utiliser des accords de non divulgation afin d'entraver la capacité des projets open source pour mettre en oeuvre le support NTFS. Tout ce qui est connu du public sur la structure interne du système de fichiers NTFS a été donc obtenu par ingénierie inverse. Comme l'ingénierie inverse a été menée en conformité avec la législation, l'information obtenue sur les structures de données NTFS par cette ingénierie inverse peut être et est utilisée légalement dans les logiciels libres.

Malheureusement, le format des données du journal NTFS n'a pas encore été obtenu par ingénierie inverse. Si le journal NTFS est sale (contient des données sur les transactions pas encore effectuées), les logiciels libres ne peuvent pas lire l'état actuel de la partition NTFS, seul l'état qui est actuellement utilisé dans le système de fichiers lui-même. Ce n'est cependant pas un problème si la partition NTFS est en bon état.

Solutions possibles

NTFS-3g fournit un support en lecture-écriture des partitions NTFS, à l'exclusion des transactions qui ne sont pas effectuées sur le système de fichiers lui-même, mais uniquement dans le journal NTFS. Si la partition est proprement et correctement déconnectée par Windows, ce n'est cependant pas un problème.

FAT32 est bien supporté par Windows et Linux, mais a quelques limitations:

  • Il ne prend pas en charge certains charatères dans les noms de fichier qui sont autorisés par POSIX, par exemple, le double point ":".
  • Pour le formatage des partitions de plus de 32 Go, Windows XP passe automatiquement en NTFS, mais un outil en ligne de commande peut être utilisé pour créer des partitions FAT32 qui sont plus grandes que 32 Go.

Il ya des pilotes et logiciels pour Windows qui permettent l'accès limité au système de fichiers ext3:

  • Ext2 IFS est un "freeware" (logiciel non libre) installable sur un système de fichiers ext2 pour Windows. Il s'intègre avec le noyau de Windows en fournissant un accès aux fichiers sur les partitions ext2 (et ext3) de façon transparente pour toutes les applications. Il peut toutefois conduire à des écrans bleus sous Windows XP.
  • explore2fs supporte ext2 et ext3 à partir de Windows.
  • ext2fsd est pilote open-source ext2 (et ext3, avec certaines limites) pour Windows. Bien que toujours en cours de développement, son jeu de fonctionnalités devrait déjà suffire.

Il existe un "explorateur" qui permet de copier des fichiers à partir d'une partition ReiserFS sous Windows.

Cifs permet à Linux d'accéder aux partages Windows et Samba permet à un hôte Linux de fournir les partages Windows eux-mêmes à un réseau.


Modules noyau Linux propriétaires qui incluent les headers Linux


Pour plus d'informations, voir Noyau et pilotes proriétaires.

Pilotes graphiques NVIDIA

Il existe trois catégories de pilotes pour les cartes NVIDIA:

  1. Le pilote open source "nv", qui a de graves limitations (pas de support pour certaines nouvelles cartes comme la Quadro 570FX, ne possède pas le support dual-head, et aucun support 3D). Il est inclus dans Xorg et est utilisé par défaut.
  2. Le pilote priétaire, closed source "nvidia" qui requiert le module noyau "nvidia" que de nombreux développeurs du noyau considèrent comme étant en violation de la GPL.
  3. Le pilote obtenu par rétro-enginnering nouveau et basé sur le pilote nv. Il vise à fournir ln support dual-head et le support 3D.

Pilotes graphiques ATI

Il existe trois catégories de pilotes pour les cartes ATI:

  1. X.org inclus des pilotes F/LOSS pilotes pour de nombreuses (vieilles) cartes graphiques ATI. Ils sont utilisés par défaut.
  2. Les pilotes graphiques ATI propriétaires, et que de nombreux développeurs du noyau considèrent comme violant la licence GPL du noyau.
  3. ATI a publié des spécifications des registres de certains de leurs chipsets, mais n'a pas libéré toute la documentation sur les fonctionnalités 3D de leurs nouvelles cartes. Les nouveaux pilotes ativivo et radeonhd supportent (en qualité alpha) les nouveaux chiipsets graphiques ATI R500/R600. Voir la nouvelle openSUSE correspondante.


Voir aussi