The wikis are now using the new authentication system.
If you did not migrate your account yet, visit https://idp-portal-info.suse.com/

NX

Aller à : navigation, rechercher

FreeNX Server HOWTO openSUSE

A propos

NX est un nouveau formidable protocole d'accès à distance. Il est à la fois rapide, sûr, graphique et ouvert. (contrairement au protocole telnet qui n'est que rapide et ouvert.)

Basiquement, NX est un protocole client-serveur qui vous permet d'accéder à une autre machine par une interface graphique. Il est basé à la fois sur SSH (pour la sécurité) et sur la compresion X (pour l'interface graphique et la rapidité). NX est aussi beaoucoup plus facile à utiliser que le protocole X classique.

Ce How-To explique comment utiliser SUSE Linux 10.0 comme un Terminal Server, le configurer, et s'y connecter.

Petite Histoire

Après sa création par NoMachine il y a quelques années, son code source a été versé au domaine public (en GPL). Kurt Pfeifle - un développeur de KDE - a ensuite repris ce code pour créer FreeNX !

Actuellement NoMachine vend ses logiciels Server et cède les clients NX. Nous - the community - pouvons donc utiliser notre implémentation GPLisée de cet extraordinaire protocole NX - le serveur FreeNX et le client KDE "knx".

Paramétrer

Si vous utilisez, comme moi, SUSE Linux 10.0 - vous devrez installer le paquet FreeNX (serveur) en utilisant YaST (freenx est sur les CDs/DVD SUSE), de même que le client(pour des tests en local) - vous pouvez utiliser le client NX en gratuiciel (chez www.nomachine.com/download) ou utiliser "knx" Open-Source - le client NX KDE standard.

Ensuite le paramétrage de la procédure est diablement facile. D'abord, connectez-vous en root, puis:

1) vérifiez que vous avez installé le bon paquet:

linux:/ # rpm -q FreeNX

FreeNX-0.4.4-4

Si la commande ne renvoie rien, alors il faut l'installer avec YaST. Si elle renvoie "FreeNX-0.4.4-4" comme dans mon cas, alors c'est OK.

2) Cette commande configure le serveur FreeNX: (en utilisant la clé d'autentification standard)

linux:/ # nxsetup --install --setup-nomachine-key --clean

3) démarrez votre client NX - j'utilise celui de NoMachine - et tapez: localhost pour mon hôte, 22 pour mon port SSH - NX est basé sur le protocole SSH, le nom d'utilisateur, le mot de passe, bureau: UNIX/KDE choisissez une résolution et cliquez ok - et hop - tout marche parfaitement!

NX-en-action captures d'écran:

Fichier:NX-In-Action.png

Félicitations ! ! ! c'est fait !

Les prochains paragraphes sont strictement réservés à la configuration avancée de NX. Vous n'avez pas besoin de les lire pour faire fonctionner NX.

Démarrer le Terminal Server

Dans le monde réel, démarrer un Terminal Server nécessite plus qu'une simple configuration du serveur NX - ça nécessite aussi de configurer des utilisateurs sur le serveur. Sur SUSE Linux c'est plus facile avec YaST. Maintenant nous devons configurer les clients - il y a deux manières de le faire:

1) En utilisant des postes existants (Windows?) et en y installant tout simplement des clients NX

2) En utilisant un LiveCD contenant un client NX. Le nouveau Knoppix le fait. v3.9+.

NOTE1: Malheureusement, le LiveDVD de SUSE ne satisfait pas les specs - il ne contient pas de client NX _et_ ne contient pas non plus UnionFS qui permettrait d'installer un client NX. Le LiveDVD SUSE peut quand même être utile, mais vous devrez installer le client NX manuellement avec un compte utilisateur ce qui est plus compliqué qu'avec Knoppix.

NOTE2: FreeNX en Terminal Server et au top parce qu'il est très rapide, sûr, et le logiciel n'est pas limité en nombre de clients -- votre seule limitation sera la puissance de votre serveur. (c'est à dire -- les performances de son CPU et sa capacité en RAM)

Une note sur les clients NX

Il existe deux clients NX:

a) le gratuiciel "NX Client" de NoMachine (close-source). Client avancé.

b) et un client open-source: le client KDE "knx". Client simple.

Ils sont tous les deux compatibles avec plusieurs plate-formes

1) Windows 95...XP - vous devez utiliser a.

2) Mac OS X (ppc) - vous devez utiliser a.

3) Linux - vous pouvez utiliser a -ou- b.

4) FreeBSD - vous devez utiliser b.

5) Solaris (sparc) - vous devez utiliser a.

Le serveur ne peut tourner que sous Linux ou UNIX. SUSE Linux 10.0 est très bien supportée. Les autres UNIX/Linux pourraient avoir à recompiler les sources

Changer le port TCP NX

Comme la modification du port NX sur le ckient est triviale, on se concentrera ici sur le serveur.

Comme FreeNX est basé sur le protocole SSH, le changement du port NX impliquera aussi de changer le port SSH, sinon NX provoquera une erreur. Le port TCP par défaut pour SSH et NX est le port 22. Les fichiers de configuration sur SUSE 10.0 sont:

/etc/nxserver/node.conf

/etc/ssh/sshd_config

...et n'oubliez pas de redémarrer le service SSH après ça.

trucs pour utilisateurs avertis:

En utilisat cette technique - vous pouvez efficacement paramétrer une tribu de distros Linux et ce même depuis votre PC perso - en jouant la virtualisation (VMware/Qemu/Xen) - en paramétrant des serveurs NX de manière à ce qu'ils guettent diffrents ports. c'est vraiment intéresant parce que ça peut être utilisé aussi bien en LAN que depuis le net et ce en même temps !

Niveaux d'éxécution

Le Serveur NX peut démarrer en niveau d'éxécution 3 ou 5. Le serveur NX n'utilisant pas la carte vidéo, ça marche.

Le client NX aura besion de tourner en niveau d'éxécution 5. (*Applicable uniquement si vous utilisez le client NX sur SUSE Linux, windows ne connaissant pas le concept de niveau d'éxécution)

Pour savoir dans quel niveau d'éxécution vous êtes, tapez:

> who -r

      run-level 5  2006-04-24 17:33                   last=S


-par Alexey Eremenko. 21.apr.2006. (trad g11o 26.sept.2006)

See also jdd's page - works on 12.1