Home Wiki > Les équivalents ligne de commande de Yast
Sign up | Login

Les équivalents ligne de commande de Yast

tagline: De openSUSE

Yast est très commode, mais il est aussi parfois plus simple d'utiliser la ligne de commande, en particulier quand on travaille à distance, ou que l'appareil utilisé est peu puissant et que donc le simple lancement de Yast est long.

Ces possibilités ne sont à peu près pas documentées, regroupons-les donc ici.

Ajouter une source d'installation

On peut utiliser

/usr/bin/installation_sources

Lancer cette commande sans argument donne la syntaxe. On peut activer, désactiver ou lister les sources d'installation.

Régler les niveaux d'exécution

/sbin/insserv

Permet d'ajouter ou de supprimer un script d'initialisation déjà installé. Le fichier man donne les options et il vaut mieux le lire et le comprendre avant d'utiliser insserv, même si l'usage est sans doute inoffensif.

Lancer le bon module de Yast seul

Il peut être utile de lancer juste le module de Yast dont on a besoin

Sachez d'abord qu'il y a un manuel de yast (très concis :-)

man yast2

Il donne le moyen de lister les modules. Ce qui donne :

  • answering_machine
  • autoyast
  • backup
  • bluetooth
  • bootfloppy
  • bootloader
  • cdrom
  • checkmedia
  • controller
  • dhcp-server
  • dirinstall
  • disk
  • dns
  • dns-server
  • dsl
  • fax
  • firewall
  • groups
  • host
  • http-server
  • hwinfo
  • idedma
  • inetd
  • inst_source
  • instserver
  • irda
  • isdn
  • joystick
  • kerberos-client
  • keyboard
  • lan
  • language
  • ldap
  • lvm_config
  • mail
  • modem
  • mouse
  • nfs
  • nfs_server
  • nis
  • nis_server
  • ntp-client
  • online_update
  • pci_id
  • power-management
  • powertweak
  • printer
  • profile-manager
  • proxy
  • remote
  • restore
  • routing
  • runlevel
  • samba-client
  • samba-server
  • scanner
  • security
  • sound
  • support
  • sw_single
  • sysconfig
  • tftp-server
  • timezone
  • tv
  • update
  • users
  • vendor
  • view_anymsg
  • vm
  • x11