Home Wiki > Features
Sign up | Login

Features

tagline: De openSUSE

openSUSE 12.3 – Libre, ouverte et extraordinaire

Chers utilisateurs, contributeurs, fans et amis : la dernière openSUSE est prête pour vous ! Après 6 mois de dur labeur, nous vous apportons le meilleur de ce que les Logiciels Libres ont à offrir, tout ça mis à notre sauce verdoyante - stable, accueillante et amusante !

Plus de détails sur openSUSE 12.3

Les pages suivantes vous présentent en détail ce qui est nouveau dans cette version d'openSUSE. Trop d'informations ? Aller sur Feature highlights pour une plus grande synthèse !

Page en cours de construction/traduction


Sous le capot

Nous avons mis à jour notre infrastructure, intégrant de nouvelles technologies tout en améliorant les performances, le support matériel et la configuration. Les changements majeurs sont listés ci-après.

Linux 3.7

Cette version est livrée avec le noyau 3.7, alors que la version 3.4 était intégrée dans openSUSE 12.2. Les fonctionnalités neuves ou améliorées incluent :

  • Tous les systèmes de fichiers bénéficient des améliorations du côté du RAID, accélérant la mise en place de système RAID, apportant le support du RAID10 pour le dispositif (device mapper) et la fonctionnalité de rejet pour les SSDs. Une refonte de l'interface de système de fichier du noyau permet des économies d'énergie en évitant un réveil de ce sous-système toutes les 5 secondes. D'autres changements majeurs côté système de fichier :
    • Les métadonnées peuvent contenir de petits fichiers, ce qui accélère les écritures et les lectures tout en permettant d'économiser un peu de place et peuvent être contrôlés pour protéger l'intégrité des partitions Ext4. Le support des quotas est amélioré, le redimensionnement des volumes (même ceux de plus de 16TB) et l'écrasement des fichiers.
    • btrfs est doté de statistiques sur les erreurs d'I/O, des quotas de sous-volumes, des quotas de groupes, des instantanés (snapshots) différentiels, de fsync plus rapides, de lectures et écritures plus rapides pour les images de machines virtuelles et la possibilité de désactiver la copie sur écriture (copy-on-write) fichier par fichier.
    • XFS devient plus rapide et supporte mieux les blocs de dossier de grande taille et est doté de nombreuses petites améliorations.
  • L'espace utilisateur (userspace) devient capable de superviser les performances grâce à des outils tels que Systemtap ou perf et le nouvel outil "perf trace" à l'image de strace.
  • La pile réseau est grandement améliorée. Le protocole TCP profite du travail sur les performances avec l'arrivée du mode TCP ouverture rapide "Fast Open" à la fois pour les clients et les serveurs et début de retransmission - TCP Early Retransmit (RFC 5827) ainsi que l'inclusion des "TCP small queues" et d'un nouvel algorithme gestion des files réseau fait pour contrecarrer au gonflage de tampon (buffer). D'autres améliorations sur les protocoles bas-niveau incluent le support de la vérification et de la restauration de connections TCP et un nouveau protocole de tunnel "tunneling" qui permet le transfert de paquets Ethernet couche 2 "Layer 2" par UDP. Côté nouveauté, on voit le protocole expérimental SMBv2 ainsi que le protocole stable NFS 4.1, le support du NFS parallèle et la possibilité de faire de l'échange "swapping" sans risque par NFS/NBD.
  • Le kernel permet désormais des suspensions opportunistes ('wakelocks') comme dans Android et supporte désormais les mise en veille hybride sur RAM et le disque en même temps ce qui réduit le risque de perte de données si la batterie est épuisée alors que le système était en veille en mémoire vive "ram".
  • Côté sécurité, on voit arriver le support des noyaux signés est ajouté, la "prévention de l'accès au mode superviseur" (SMAP) d'Intel, VFIO qui permet d'accéder sainement depuis les pilotes invités au kernel communiquant avec le silicium ainsi qu'un mécanisme de boîte d'isolation "sandboxing" qui permet de filtrer les appels systèmes. Il est également désormais possible de ne pas suivre les liens physiques ou symboliques dans certains fichiers, quand ces liens pointent vers un dossier plus haut dans l'arborescence, ce qui permet de bloquer une méthode classique chez les pirates pour faire de l'escalade de privilèges sur le système. Enfin, la capacité du noyau à générer de l'entropie s'est améliorée : ses sources sont désormais plus nombreuses ce qui lui permet de générer des nombres aléatoires plus sûrs.
  • D'autres améliorations comprennent la possibilité de faire du SCSI par Firewire et USB, le repos agressif des périphériques SATA pour la mise en veille des SSD et disques dur et le support de l'état d'alimentation "d3cold" pour PCIe.
  • Comme toujours, le support matériel a été amélioré. On note une amélioration de la performance et de la stabilité des pilotes de cartes graphiques, de stockage, des webcams, des cartes audio, du wifi, et d'autres sous-systèmes. Les changements incluent du code pour les modèle graphiques Intel Haswell, pas encore sortis, des modifications majeures dans le pilote Nouveau qui le rendent plus stable et plus rapide et apportent le support de nouvelles cartes, un support amélioré de NFC, des pilotes spécifiques pour un grand nombre d'ordinateurs portables.

(Aperçu possible grâce à kernelnewbies.org et les logs incroyables du noyau fournis par H online)

systemd

openSUSE 12.3 termine la migration vers systemd (mis à jour à la version 195) et abandonne SysV init. De nombreux paquets dans le cœur du système ont été corrigés et améliorés pour mieux fonctionner avec ce système d'init nouvelle génération.

D'autres changements :

  • systemd contrôle désormais l'hibernation et la suspension du système et les boutons de mise sous tension, de mise en veille et de position de l'écran. Cela signifie que même lorsque l'on n'est pas connecté, si l'on ferme l'écran cela provoque la mise en veille d'un portable. Cela permet de ne pas épuiser la batterie et de ne pas laisser le système surchauffer si vous fermez votre machine alors que vous n'êtes pas identifiés;
  • systemd-delta permet de lire les modifications faites aux fichiers de configuration depuis l'installation;
  • le suffixe ".service" peut être omis lors de l'utilisation d'outils tels que journal et systemctl;
  • L'outil de configuration GTK pour systemd a été migré vers le paquet systemd-ui.


journal

Systemd réuni en un tout, les sorties des services (ce qui inclus les entrées syslog) vers un journal. Cette sortie sera par défaut est transféré vers votre compte système standard (rsyslog, syslog-ng).

  • le journal peut être ouvert dans un format lisible pour l'homme grâce à journalctl. Essayez journal-ctl -f!
  • En Installant le paquet systemd-logger, en remplacement de rsyslog, les entrées de journal seront écrites sur le disque dans un format binaire chiffré;
  • Il y a une passerelle permettant d'accéder au journal par HTTP et JSON. Pour plus d'infos voir ici. Cette passerelle n'est pas activée par défaut.

Autres fonctionnalités et changements

  • PulseAudio a été mis à jour de la version 1.1 à la version 3, ajoutant le support des sources audio Bluetooth, fournissant une meilleure qualité audio pour les flux AD2P, un mode virtual surround et des modes de suppression du bruit plus nombreux. Le support de UCM apparaît ainsi que les filtres LADSPA éditables à l'exécution, la configuration du décalage de la latence des périphériques et d'autres améliorations dans l'architecture.
  • L'outil de capture de système de fichier pour btrfs 'Snapper' passe de la version 0.0.11 à la 0.1.1 et permet désormais aux utilisateurs non-root de faire des captures voir [1] et le support expérimental pour les instantanés légères de LVM, voir [2].
  • Mesa 9.0 supporte OpenGL 3.1 et reçoit de nombreux correctifs et améliorations des performances.
  • Du côté de la gestion des paquets, la version 1.8.9 de zypper montre le progrès de l'installation des paquets. Le terminal pour le kit de paquet zypper (PackgeKit) a été réécrit et offre une expérience de gestion des paquets bien meilleure dans le gestionnaire de paquets multi-distributions.
  • sshd est doté d'un meilleur sandboxing pour le protéger des attaques.
  • shadow remplace pwdutils, notre fork de shadow. Les changements faits dans pwdutils ont été intégrés dans shadow.
  • Les modules standard PAM tels que pam_unix.so et pam_cracklib.so sont désormais utilisés par défaut sur les installations fraîches étant donné qu'elles offrent désormais les même fonctionnalités que les implémentations faites par SUSE.
  • selinux-policy a été mis à jour vers la 2.20120725

Bureaux Libres

openSUSE est unique parmi les distributions Linux majeures car elle met tous les bureaux libres sur un pied d'égalité : ils sont développé et maintenu officiellement. Cela inclut GNOME, les bureau Plasma Desktop (utilisé par défaut) et Plasma Netbook de KDE, Xfce, LXDE et le tout nouveau E17. Comme d'habitude, cette version inclut de nouveaux thèmes et travaux artistiques depuis l'amorçage jusqu'aux écrans de démarrage des applications. KDE, en particulier, est doté d'un thème sombre magnifique pour l'espace de travail plasma

Bureau Plasma

La mise à jour des espaces de travail de KDE apporte de nombreux affinages à openSUSE. Pour cette publication, l'équipe Artwork d'openSUSE a travaillé avec l'équipe KDE pour fournir un thème sombre et élégant au bureau. Si vous aimez les thèmes sombres pour vos applications, vous pouvez sélectionner le thème sombre d'openSUSE depuis la section Couleurs dans les paramètres Apparence des applications. Le thème standard "Obsidian Coast", inclus également, est un autre thème qui vaut le coup d'être essayer. Pour les personnes qui préfèrent le look'n'feel par défaut de Plasma, le thème Air a été amélioré et est également disponible. Ci-dessous, une liste des changements majeurs :

  • La version 4.10 du bureau Plasma inclut de nombreux outils portés dans la technologie QML. Bien qu'elle n'ajoute pas de nouvelle fonctionnalité, cette migration améliore le comportement, les performances et la stabilité des composants du bureau.
  • Côté gestion de fenêtre, il est désormais possible de télécharger simplement des scripts pour enrichir les fonctionnalités et les effets de KWin. Par défaut, un script pour animer la maximisation des fenêtres est inclus. KWin reçoit d'autres améliorations : le support d'OpenGL dans la plupart des machines virtuelles et le support de la gestion des couleurs écran par écran.
  • Une nouvelle fonctionnalité majeure est le support d'une barre d'outil dans la barre de titre. En activant cette fonctionnalité dans les paramètres du système, apparence des applications, Style, Réglage fin, le menu disparaît de l'application. Il devient disponible comme un nouveau bouton dans la décoration de la fenêtre (le lieu exact est configurable, évidemment) ou dans un menu qui disparaît automatiquement en haut de l'écran (ou juste en dessous du panneau en haut de l'écran), apparaissant quand vous amenez votre souris à cet endroit.
  • Le gestionnaire de fichier de Plasma, Dolphin, a reçu de nombreuses amélioration en terme de performance dans les dossiers de grand taille, tandis qu'il est doté de la possibilité de grouper les éléments en fonction de leurs méta-données et d'options de recherche plus avancées.
  • La gestion des métadonnées a été améliorée en d'autres endroits également, avec une indexation plus rapide qui interfère moins avec le travail quotidien. L'introduction de Nepomuk Cleaner met à disposition un outil simple pour nettoyer le stockage de métadonnées sémantiques. Cet outil supprime les données anciennes et erronées et fusionne les entrées dupliquées. Cela accélère la manipulation d'emails et la recherche de fichier de façon significative. L'exécution de cet outil peut prendre un temps considérable (jusqu'à ne journée) mais cela est hautement recommandé.
  • La gestion des imprimantes a été améliorée avec l'inclusion d'un nouveau gestionnaire d'impression. Un applet Plasma vous liste les imprimantes et vous permet de contrôler les listes de travaux d'impression, tandis que l'écran Configuration du Système vous permet d'ajouter, supprimer et configurer les imprimantes. Le nouveau Wizard pour les imprimantes est bien plus avancé que le précédent et le nouveau gestionnaire d'impression travaille bien mieux avec CUPS.
  • Le gestionnaire de mise à jour Apper v0.8 ne devrait plus provoquer de blocages vis à vis de zypper, que ce soit en ligne de commande ou avec les interfaces graphiques. Un nouveau plasmoïde permet de manipuler les mises à jour. Il n'est pas inclus par défaut mais peut être téléchargé depuis les dépôts. Apper peut également montrer et décrire les paquets de sources non-fiables et peut automatiquement télécharger les paquets pour révision. Les notifications sont intégrées proprement, les performances de l'application et son interface graphique ont été améliorées et de nombreux bugs ont été supprimés.
  • Le comportement et l'interface utilisateur de de l'intégration du Bluetooth dans l'espace de travail a reçu plusieurs améliorations, rendant les connexions plus fiables et les interruptions moins probables.

GNOME Shell

C'est la troisième publication d'openSUSE qui embarque GNOME 3. Les points importants de cette version sont :

  • Les notifications reçoivent beaucoup d'améliorations, notamment un Message Tray repensé, des notifications plus intelligentes ainsi que d'autres ajustements et raffinements. Les éléments du tray sont également plus gros, plus clairs et ne se déplacent pas, ce qui les rend plus facile à utiliser.
  • L' Aperçu des activités est amélioré avec une meilleure mise en forme. En particulier, la façon dont les lanceurs d'applications sont appelés a changé. Dans les versions précédentes, il fallait utilisé l'onglet d'application en haut à gauche pour accéder aux applications. Cela a été remplacé par une nouvelle grille de boutons qui fait partie du dash.
  • L' application Fichiers (également connue sous le nom de Nautilus) est grandement améliorée, avec une recherche de fichiers fonctionnelle, un nouveau raccourci "Emplacements récents", une interface refondue et de nombreux correctifs et petites fonctionnalités utiles.
  • Des sources d'acquisition intégrées ce qui rend l'acquisition de différents ensembles de caractères (comme le chinois ou le japonais) facile et rapide.
  • L' Accessibilité à la demande, ce qui veut dire que des fonctionnalités comme le lecteur d'écran Orca peuvent-être mises en route d'une simple poussée sur un bouton.
  • Un nouvel Écran de Verrouillage. Il fournit une vue attractive quand le périphérique est verrouillé et des fonctionnalités pratiques comme le contrôle des média. L'écran de verrouillage vous permet de voir ce qui se passe sur votre ordinateur tandis que celui-ci est verrouillé et vous informe de ce qui s'est passé sur votre machine quand vous étiez occupés. Cela signifie également que vous pouvez facilement changer le volume, changer de piste ou mettre votre musique en pause sans avoir besoin de saisir un mot de passe.

Il y a de nombreuses autres améliorations dans GNOME 3.6, notamment le support des comptes en lignes de Microsoft Exchange et Windows Live (avec un accès à SkyLive par l'application Documents) et des Paramètres Systèmes fortement améliorés (ils incluent plus d'icônes et sont mieux organisés, toutes les icônes sont affichées quand cela est possible). Le Mode avion éteint tous les émetteurs, Bluetooth compris. Beaucoup des outils basiques de GNOME, notamment l'analyseur d'utilisation du disque, les visualiseurs de disques et de fontes, ont également été améliorés. Vous trouverez plus de détails sur le lien notes de version

Xfce

Le bureau Xfce a été mis à jour vers la dernière publication, qui contient surtout des correctifs. Il y a eu des mises à jour majeur du gestionnaire de fichier Thunar et de Terminal qui a été renommé xfce4-terminal. Thunar 1.6.0 apporte le support des onglets, une meilleure gestion des marque-page (il est notamment plus facile d'ajouter des bookrmarks distants) et des améliorations d'interface. Le logiciel vérifie l'espace disponible avant de copier des fichiers. Il reçoit également des améliorations de ses performances. xfce4-terminal a été modernisé et reçoit de nombreux correctifs. Plus importants, il support un mode déroulant (comme Quake-style qui garde un terminal ouvert à portée qui peut être atteint rapidement grâce à un raccourci clavier.

Autres bureaux et gestionnaires de fenêtres libres

Avec l'arrivée d'E117 et de deux nouveaux gestionnaires de fenêtre (awesome et Sawfish), cette publication d'openSUSE a beaucoup à offrir pour ceux qui veulent s’éloigner des bureaux traditionnels.

Gestionnaire de fenêtre awesome

On recense un nouveau venu dans openSUSE 12.3 : awesome, un framework de gestion de fenêtre pour X nouvelle génération hautement configurable. Il est très rapide et extensible. Il s'adresse principalement aux utilisateurs avancés, aux développeurs et toutes les personnes traitant avec des tâches informatiques quotidiennes et qui veulent contrôler très finement leur environnement graphique et ont les compétences pour faire en sorte que ça arrive.

Le gestionnaire de fenêtre est probablement le logiciel que vous utilisez le plus dans vos tâches quotidiennes, avec votre navigateur web, votre client mail et votre éditeur de texte. Les utilisateurs avancés et les développeurs ont un choix très large pour ces tâches quotidiennes. Certains sont très extensibles et configurables.

awesome tente de compléter ces outils avec ce qui manque : un gestionnaire de fenêtre extensible et hautement configurable. Pour atteindre cet objectif, awesome a été conçu comme un framexork de gestionnaire de fenêtre. Il est extrêmement rapide et largement extensible grâce au langage de programmation Lua. L'idée de base est de vous laisser construire votre gestionnaire de fenêtre et de vous laisser choisir les fonctionnalités que vous désirez.

awesome fournit une API simplement utilisable et très bien documentée pour configurer et définir le comportement de votre gestionnaire de fenêtre.

Gestionnaire de fenêtres Sawfish

Sawfish est un gestionnaire de fenêtres utilisant langage de script basé sur Lisp. Sa politique prône le minimalisme comparé à la plupart des gestionnaires de fenêtre. Son but est simplement de gérer les fenêtre de la manière la plus flexible et la plus attractive possible. Toutes les fonctions de haut niveau son implémentées en Lisp pour permettre de futures extensions ou réécritures. Voici quelques unes des fonctionnalités permettant de le distinguer des autres gestionnaires de fenêtre :

  • Raccourcis puissant : en théorie, n'importe quelle fonction fournie par Sawfish peut être associée à un raccourci.
  • Interception d'évènement : Pour beaucoup d'évènements (déplacement de fenêtres, etc...) vous pouvez configurer comment Sawfish va répondre.
  • Correspondance de fenêtre : Quand les fenêtres sont créées vous pouvez les comparer à un ensemble de règles et réaliser des actions automatiques.
  • Définition flexible des thèmes : Sawfish permet de créer des thèmes très différents - de nombreux thèmes sont déjà disponibles.

Sawfish détecte votre environnement de bureau et s'intègre à votre environnement, que vous utilisiez KDE, GNOME, LXDE, XFCE, Mate...

Enlightenment 17

Comme Enlightenment 0.17 (ou E17) a finalement été publiée, nous sommes heureux d'annoncer qu'il est disponible. Il s'agit d'une réécriture complète basée sur DR16 conçue pour être un bureau complètement mature basé sur les Enlightenment Foundation Libraries (EFL). Regardez la page du Portail pour plus d'informations.

Others

PCMan, le gestionnaire de fichier du bureau léger LXDE apparaît dans une nouvelle mouture. La version 1.1 apporte des améliorations d'UI comme la désactivation des éléments qui ne peuvent pas être utilisés (tel que 'copier' sur les éléments sélectionnés à dans le menu et la barre d'outil, la possibilité de traiter les fichiers de sauvegarde comme des fichiers cachés, la possibilité de changer les colonnes dans la vue Liste Détaillée et le support d'un moteur de recherche. Des améliorations sous-jacentes ont été faites pour la stabilité et les performances. Il devient également possible de démonter les média amovibles sans les éjecter.

WindowMaker 0.95 apparaît dans cette version et apporte des changements dans les préférences en plus de l'ajout d'une nouvelle stratégie de placement "Centré", le support des _NET_FRAME_EXTENTS et la suppression de dépendances CPP dans les process menu files.

Nouvelle méthode d'acquisition

Tous les bureaux ont désormais accès à Mozc, un moteur de méthodes d'acquisition du Japonais développé par Google. Il devient un standard de facto dans la communauté LInux car il fournit une conversion plus précise et il semble que le moteur standard précédent, Anthy, n'est plus maintenu. Zinnia et zinnia-tomoe fournissent une reconnaissance d'écriture manuelle pour mozc.

Le paquet Mozc a été incubé pendant plus d'un an dans le M17N project sur l'Open Build Service. Il a été largement testé et beaucoup de Japonais l'ont installé à la main, donc il semble qu'il est temps de l'inclure proprement dans openSUSE !

TeXLive

Les amoureux deLaTeX apprécieront de voir que TeXLive a été divisé en plusieurs paquets afin de fournir un system TeX hautement modularisé. La séparation a été faite selon les paquets défini par le projet TeXLive.

Ces paquets sont groupés de la façon suivante :

  • Système de fichiers (FHS/TDS), infrastructure, collection et schéma, tous ces paquets étant indépendants de l'architecture. Collection et scheme ne sont que des éléments de substitution. Ils nécessitent les
  • paquets noarch fournissant les formats spécifiques tels que latex, les fonts, les styles et la documentation. Ces paquets nécessitent les
  • paquets binaires fournissant les programmes tels que les moteurs pdftex, dvips, xdvi, et plus encore.

Les paquets noarch pour les formats, les styles et les moteurs fournissent les fichiers comme dépendances virtuelles. Ainsi, par exemple, texlive-latex fournit :

 `tex(alltt.sty)' upto `tex(tracefnt.sty)' et
 `tex(article.cls)' upto `tex(slides.cls)' et 
 `tex(omlcmm.fd)' upto `tex(ullasy.fd)' et encore plus

S'il manque quelque chose à LaTeX, par exemple :

    ! LaTeX Error: File `multirow.sty' not found.

ou

    ! Font U/pzd/m/n/10=pzdr at 10.0pt not loadable: Metric (TFM) file not found.

Cela peut être résolu par les commandes :

    zypper install 'tex(multirow.sty)'
    zypper install 'tex(pzdr.tfm)'

L'URL du projet est ici avec le dépôt pour téléchargement ici.

Applications neuves et mises à jour

Manipulation de fichiers audio, vidéo et d'images

La version 2.7 du lecteur audio le plus populaire, Amarok, apporte une grande quantité de correctifs et d'améliorations. Une liste des changements les plus importants :

  • Déplacement de pistes dans l'onglet Unique Tracks de l'action Synchronize Statistics. Cela vous permet de faire un diff entre collections et de transférer les pistes manquantes
  • Amarok affiche désormais les pistes venant de flux si les flux mettent correctement à jour leurs méta-données
  • Lors de l'envoi de données à Last.fm, Amarok peut faire des suggestions de corrections des tags.
  • Possibilité de publier les pistes récemment jouées sur un iPod vers Last.fm.
  • Synchronisation des labels et des évaluations entre les collections d'Amarok et de Last.fm. Le nombre d'écoutes peut être synchronisé depuis Last.fm vers Amarok
  • Statistiques de synchronisation entre collections, support des évaluation, des dates de première/dernière écoute, du nombre d'écoute et des labels.
  • Marquage des podcasts téléchargés qui doivent être conservés, même quand la purge est activée
  • Plugin Nepomuk : joue et gère les pistes en utilisant la base de données Nepomuk
  • Store Amazon : il est dorénavant possible d'ajouter des éléments à votre panier depuis Amarok
  • Store Amazon : Utilise l'applet d'info sur le contexte pour montrer plus d'informations sur l'élément sélectionné
  • Store Amazon : Nous fournissons désormais un utilitaire pour manipuler les téléchargements depuis Amazon

rhytmbox 2.98 apporte un lot d'améliorations plus ou moins importantes :

  • Nouveau dialogue pour importer de la musique dans la bibliothèque
  • Nouvelle bibliothèque de récupération des métadonnées des CD, en remplacement de libmusicbrainz
  • Amélioration des transitions entre les images des albums
  • Les boutons de la barre Nautilus sélectionnent désormais la bonne source
  • Mise à jour des boutons de notification quand l'état de lecture change
  • Recherche d'albums dans musicbrainz par album et par artiste
  • Boutons Love/ban visibles pour Last.fm/libre.fm

Le lecteur audio Banshee 2.6 est l'aboutissement du travail de 15 développeurs, 30 traducteurs et des douzaines de rapporteurs et de testeurs. It reçoit le support du scrobbling pour Last.fm, les options de gestion des fichiers sont désormais spécifiques pour chaque source et les paramètres "Copier les fichiers lors de l'import" et "Mettre à jour les noms des fichiers et des dossiers" peuvent être appliqués indépendamment pour les musiques et pour les vidéos.

Le Movieplayer de Totem a été renommé Videos et cache sa barre de titre quand il est maximisé. Les menus ont été nettoyés, le glisser-déposer dans la playlist a été amélioré. Les médias optiques (DVDs, CDs...) sont listés avec Grilo et les préférences de vitesse de connexion ont été supprimées. De nouvelles animations et réglages de la vitesse de lecture apparaissent. Les visualisations sont désormais désactivées par défaut et les plugins ont été améliorés avec une meilleure barre de recherche et un plugin de manipulation des fichiers récents.

La version 2.0.2 de l'éditeur audio Audacity est surtout une publication pour correction de bugs qui concerne notamment un bug qui provoquait des clics sur les lignes de séparation. Il y a également des améliorations dans plusieurs barres d'outils et à certains effets Nyquist. Les raccourcis clavier peuvent désormais être alloués à des effets et les plugins Nyquist peuvent être ajoutés aux chaînes.

L'éditeur de vidéos et d'animation Blender 2.64 se concentre sur l'intégration et la stabilisation du système de modélisation BMesh, longtemps attendu. Il supporte pleinement les polygones à n-côtés et de nombreux nouveaux outils de modélisation. Les nouveaux outils incluent Dissolve, Inset, Bridge, Vertex Slide, Vertex Conect, Bevel et des versions améliorées de Knife, Subdivided et Rip. Plus d'infos ici.

Digikam 3.0 apporte un grand nombre d'améliorations à l'application de gestion de photos la plus puissante pour Linux. Une liste de ces fonctionnalités :

  • Amélioration de l'exécution des scripts :
    • Nouvelles actions : changement de la taille des images, coupe, facteur Gamma
    • Peut désormais manipuler plusieurs dossiers en une seule fois
    • Gestionnaire de scripts multi-threads
    • Manipulation des outils améliorée, notamment pour la sauvegarde, l'import et le chargement de chaînes d'outil
    • Placement des fichiers plus flexible dans la hiérarchie de dossiers
  • Nouveau générateur de vidéos de diapositives
  • Interface utilisateur pour Caméra très améliorée
  • Support des méta-données pour les vidéos
  • Paramètres de réduction automatique du bruit
  • Meilleure vue Présentation
  • UPnP/DLNA intégré par un plugin
  • Améliorations de la géolocalisation
  • Inclusion de données exif et IPTC dans l'export vers une gallerie HTML
  • Nouvelle recherche de tags
  • Et bien plus encore

La bibliothèque libraw supporte de nouveaux appareils, notamment les Canon 5D Mark III, G1 X, 1D Xet Powershot SX200; Nikon D4, D800/D800E et D3200; Fuji X-S1 et HS 30EXR; Casio EX-Z8; Olympus E-M5; Panasonic GF5; Sony NEX-F3, SLT-A37 et SLT-A57 et enfin les Samsung NX20 et NX210.

La visionneuse d'images de KDE Gwenview manipule et génère les aperçus de meilleure façon. Elle supporte la correction des couleurs des fichiers JPG et PNG en travaillant avec KWin pour ajuster les profiles de couleur d'écrans différents, permettant une représentation consistante des photos et dessins. L'importeur d'images de Gwenview fonctionne désormais de façon récursive et montre les images disponible dans l'arborescence d'un dossier donné.

Gestion d'informations personnelles et messagerie instantanée

Du côté des informations personnelles, on trouve les applications chargées de la manipulation des emails, la messagerie instantanée et autres systèmes de communication. Beaucoup ont reçu d'importantes améliorations dans cette publication.

Claws Mail a été mis à jour vers la version 3.9. Ce petit client mail et lecteur de news en GTK est connu pour sa vitesse, son extensibilité et sa facilité de configuration. Il permet désormais de faire des recherche côté serveur en IMAP et reçoit plusieurs optimisation.

Evolution 3.6 a de nouveaux écrans de préférence et d'édition de contacts pour les petits écrans, vous permet de sauvegarder des évènements, des mémos et des tâches depuis le menu Fichier et vovous permet de reconfigurer les systèmes déjà configurés à l'aide de l'Assistant. Evolution n'utilise plus GConf et stockes désormais les données des comptes dans des fichiers texte brut. Le formateur de mails a été réécrit et hérite d'une meilleure mise en surbrillance. La dossier de recherche peut être mis à jour automatiquement et les photos des contact locaux sont proposées dans le sélecteur d'images pour l'édition de contact. Enfin, les éditeurs d'évènements, tâches et mémo se voient dotés d'un correcteur orthographique.

La suite d'applications de gestion d'informations de KDE, Kontact, a reçu plusieurs correctifs et améliorations. Un travail substantiel sur le moteur de recherche a grandement amélioré l'indexation et la récupération des mails, fournissant des applications plus réactives et utilisant moins de ressources. Les ajouts et améliorations comprennent :

  • KMail peut redimensionner automatiquement les images attachées aux mails. Le comportement est configurable dans les paramètres de KMail.
  • La bar de recherche rapide au-dessus de la liste de mail cherche aussi dans le corps des mails
  • KMail permet l'autocorrection de texte, ce qui comporte le remplacement de mots et la mise en majuscule de la première lettre des phrases. Les paramètres et les listes de mots sont communes avec Calligra Words et sont configurables.
  • Le support de HTML a été amélioré a été étendu : des tables peuvent être insérées avec contrôle des lignes et colonnes et la possibilité de fusionner les cellules. La définition de la taille des images est également possible ainsi que la possibilité d'insérer du code HTML directement.
  • Le pendant "texte brut" a également été amélioré avec la possibilité de convertir les blaises HTML en des équivalents bruts.
  • Le wizard d'import support les imports de paramètres d'Opera, les paramètres et les données de Claws Mail et Balsa, et les tags de Thunderbird et Claws Mail.
  • D'autres améliorations : l'ouverture de fichier récent dans l'éditeur, l'ajout de contacts directement depuis KMail et la possibilité de joindre des vcards aux emails.

L'application de conférence vidéo et de messagerie instantanée Ekiga 4.0 introduis un remaniement de la fenêtre principale, un nouveau plugin pulseaudio, de nouveau codecs audio : SILK (utilisé par Skype), G.722.1 (aka Siren 7), G.722.2 (aka GSM-AMR Wide band), le support de H.323, la réponse automatique aux appels et le support de flux vidéos multiples (H.239).

La publication de l'application de messagerie Empathy améliore l'intégration des comptes en ligne GNOME. Cette application est intégrée profondément dans GNOME Shell. Elle a reçu de nombreuses autres petites améliorations.

L'éditeur de texte Gedit 3.6 est doté d'un support amélioré de GtkAssistant, une nouvelle collection d'extraits pour docbook et d'améliorations dans le panneau de navigation dans les fichiers.

Côté bureautique

La dernière version stable de LibreOffice 3.6 apport un grand nombre d'ajouts et d'améliorations tel que :

  • Général : export de PDF avec Watermark, édition de documents en lecture seule, améliorations de performances pour Calc et Writer (import de documents, opérations dans les tableurs)
  • Writer : Comptage des mots dans la barre d'état; options de formatage automatique améliorées, support des cartes de visite et des label amélioré
  • Calc : échelles de couleur et graphiques de données; options de tri dans le menu de filtre automatique; fusion de cellules à l'aide du menu contextuel des cellule; améliorations des imports et exports des fichiers CSV; nouvelle page pour les options de formule avec configurations des calculs
  • Draw : import de Corel Draw
  • Impress : Format plein écran pour les diapositives, détection améliorée des périphériques d'affichage externes.

La version 4.0 de LibreOffice n'est pas sortie à temps pour pouvoir être intégrée dans la 12.3 mais est disponible sur software.opensuse.org.

Calligra 2.5 est livré avec openSUSE 12.3. C'est une suite d'applications orientée vers la productivité et la création.

  • Côté productivité, le processeur de mots Words se concentre toujours sur les utilisateurs académiques ou étudiants. L'édition de tables et le dragging de texte ainsi que les outils de bibliographie ont été améliorées. Le tableur Spreadsheets a une nouvelle barre d'outils pour l'éditeur de cellules et une nouvelle fenêtre pour contrôler le formatage des cellules. L'application de base de données Kexi a un mode plein-écran, de nouveaux formulaires et widgets.
  • Côté artistique, le suite de dessin libre Krita apporte une nouveau dock de compositions pour l'écriture de storyboard de films, le dessin de texture, la manipulation avancé de canevas et des améliorations de performances.
  • Toutes les applications de Calligra bénéficient d'un système de sauvegarde automatique, de profils utilisateurs, de composants améliorés pour les graphiques, d'enveloppe mieux connectées et de divers nouveaux effets pour les images

Calligra 2.6 a été livrée un tout petit peu trop tard pour être intégrée directement dans openSUSE 12.3 mais sera disponible sous peu sur software.opensuse.org.

La visionneuse de PDF Evince introduit avec sa version 3.6 une aide hors-ligne grâce à Yelp, la possibilité d'inhiber l'écran de veille, des options de recherche et le possibilité de conserver les méta-données en sauvant une copie d'un document.

La visionneuse de documents Okular apporte de nouvelles fonctionnalités, notamment une technique appelée rendu par tuiles qui permet au viewer de zoomer plus profondément et plus vite en réduisant la consommation mémoire en comparaison avec les versions précédentes. La fonctionnalité de vidéos embarquées a été améliorée. La création et l'édition d'annotation devient plus ergonomique avec l'introduction de QTabletEvents de haute précision. Désormais une tablette se comporte également comme une souris, sauf à la création de l'annotation. C'est à ce moment que le modèle de haute précision est utilisé pour rendre les annotations plus faciles à faire à la main. Une nouvelle fonctionnalité permet de naviguer facilement dans l'historique qui devient même accessible par les boutons précédent et suivant des souris.

Calibre 0.9 est livré avec un moteur de rendu pdf entièrement réécrit. Il supporte les liens externes et corrige divers bugs. Il peut afficher les périphériques désactivés dans Préférences -> Périphériques ignorés. L'outil "Get books" marche mieux avec les boutiques Smashwords, Google books et B&N. La boutique Nook UK a été ajoutée. Un bouton de remise à zéro des évaluations a été ajouté dans le dialogue d'édition de méta-données et un nouveau pilote a été ajouté pour les smartphones android basés sur rockhip

La version 1.4.2 de Scribus est surtout destinée aux correctifs. Elle ajoute également une fonctionnalité longtemps désirée : une correction orthographique cross-platform. Jusque la version 1.4.1, le correcteur ne fonctionnait que sous les systèmes Linux et UNIX, Mac OS X inclus. À partir de la 1.4.2, Scribus fournit un correcteur moderne similaire à celui de LibreOffice et basé sur Hunspell. Cela devrait rendre le correcteur plus facilement portable sur d'autres plateformes. Scribus 1.4.2 détecte les dictionnaires déjà installés sur le système, que ce soit hunspell ou le correcteur de LibreOffice. Des dictionnaires additionnels peuvent être téléchargés directement depuis les Préférences Scribus sur freedesktop.org. Le correcteur fonctionne également dans le Story Editor.

openSUSE 12.3 et le web

openSUSE est livré avec la dernière version de Mozilla Firefox (19 au moment de la publication) et le dernier Chromium de Google.

Le navigateur web Epiphany 3.6 intègre désormais le menu d'applications dans le menu gear si le système n'a pas de menu global pour les applications. La dernière session est restaurée par défaut au démarrage du programme, l'affichage des URLs a été amélioré et un clic long ou un clic droit sur les boutons précédent et suivant vous propose une liste des sites déjà visités.

Rekonq a été mis à jour vers la version 2.0. Cette fonctionnalité inclus un mode "web-app", un correcteur orthographique intégré, un mode incognito similaire à celui de Google Chrome, le support de l'épinglage des onglets, une page d'erreur améliorée, et divers autres améliorations.

KTorrent a été mis à jour vers la version 4.3.1. Les changements majeurs :

  • Classement par le nombre total de leechers et de seeders si les nombres de seeders et de leechers sont égaux
  • Ajout du support des magnets dans le plugin de syndication
  • Ajout d'une ligne de recherche dans le dialogue de configuration de l'ordre de téléchargement
  • Ajout de boutons pour aller en haut et en bas du dialogue de configuration de l'ordre de téléchargement
  • Ajout du support des stockages amoviblesA

Le lecteur de flux Liferea 1.8.12 ajoute le support de Google Plus et de Instapaper.com au bookmarking des réseaux sociaux.

Jeux et applications ludiques

L'émulateur Atari ARAnyM reçoit un cœur d'émulation FPU précis neuf et un NF USB totalement fonctionnel. Il apporte également une interconnexion GEM <-> clipboard de l'hôte et le support du clic du milieu pour le versement de l'entrée.

Un nouveau jeu intègre la suite KDE Games dans cette publication. Picmi est un jeu solo de type puzzle. L'objectif est de colorier des cellules en fonction des nombres données sur les bords de la grille afin de remplir un motif ou une image caché. Picmi comprend deux modes : les puzzles peuvent être générés aléatoirement en fonction de paramètres de difficulté ou faire parti de l'ensemble de puzzles fournis.

D'autres jeux KDE Games ont été améliorés. Il est désormais possible d'imprimer les grilles de KSudoku afin qu'ils puissent être utilisés sans ordinateur. KGoldreunner a été réécrit à partir des bibliothèques de KDEGames. Le gameplay et l'UI sont les mêmes mais le jeu est plus beau et plus fluide. KJumpingCube permet désormais d'ajuster la vitesse des mouvements et anime les mouvements multi-étapes afin de simplifier leur compréhension. L'UI a été amélioré et vous pouvez choisir contre qui vous jouez : Newton ou Kepler. Des plateaux plus petits permettent des styles de jeu plus simples.

L'EDI The Rocs Graph Theory, une application qui fait partie de la suite KDE Education, a une interface et des dialogues de configuration grandement améliorés qui rendent son utilisation plus simple. Le logiciel supporte aussi de nouveaux formats : TGF, GOT/Graphviz (import/export) et TikZ/PGF (export uniquement).

Une autre brique de la suite EDU est Marble, le globe virtuel pour Linux. Dans cette publication, Marble atterris dans l'univers des sciences de l'espace. L'Agence Spatiale Européenne a soutenu le travail permettant de représenter les orbiteurs spatiaux autour d'autres planètes au sein du globe virtuel Marble. En conséquence, Marble peut afficher les positions et traces d'orbite des missions spatiales telles que Mars Express, Venus Express et SMART-1. La visualisation inclut également les position des deux lunes de Mars, Phobos et Deimos. L'affichage des traces satellitaire de la Terre est amélioré dans Marble. Une vidéo présente les fonctionnalités qui ont été ajoutées.

Une autre fonctionnalité majeure dans Marble est le support du format OpenStreetMap Vector. Une vidéo de cette fonctionnalité est disponible là aussi. Actuellement, les cartes par défaut dans Marble ne sont pas vectorielles mais d'autres cartes peuvent aisément être téléchargées.

Ktouch, le tuteur pour apprendre à frapper au clavier, a été réécrit. Il intègre désormais une UI propre, élégante et animée afin de rendre l'apprentissage aussi agréable que possible. La nouvelle UI réduis la complexité et guide l'utilisateur à l'aide de signaux colorés et d'animations pas trop envahissantes. Beaucoup de nouvelles fonctionnalités aide à améliorer l’expérience globale d'apprentissage * un nouvel éditeur de cours a des évaluateurs de qualité intégrés, l'utilisateur peut analyser ses progrès et identifier ses faiblesses, l'apparence globale est attractive et s'adapte à la taille de l'écran, des astuces et des solutions à des problèmes évidents sont affichés en évidence. Allez voir des captures d'écrans et d'autres informations sur ce blog

Pour les développeurs

Comme toujours, nous avons mis à jour nos outils : les derniers CMake, GCC, git, gtk2 et 3, Java et encore plus. Les changements majeurs sont listés ci-dessous.

EDIs et outillage


L'outil de développement Anjuta a été mis à jour vers la version 3.6.2, ajoutant le support de `make check` et de sous-répertoires dans le gestionnaire de projets. L'intégration de Git a également été améliorée. Le dock Git Tasks est affiché quand le dock Git est actif tandis que la vue Status est la vue par défaut. De nouveaux plugins pour l'indentation et le support des langages sont également disponibles.

QtCreator 2.6 propose les Kits en remplacement des Targets dans la version 2.5. Kits généralise la magie appliquée par Targets au sommet des builds, offrants des paramètres relatifs au matériel destinataire du développement, au sysroot, au compilateur, au débugguer, à la version de Qt à utiliser et à quelques autres choses. De cette façon, le partage de code entre projets est beaucoup plus facile. Un autre ajout dans QtCreator 2.6 est le support expérimental d'Android grâce à Necessitas et le support des périphériques QNX/Blackberry. Malheureusement, en conséquence du manque de maintenance, le support de Symbian a du être abandonné.

D'autres améliorations permettent de taper par exemple ‘’’fii,txt:123’’’ dans Locator pour se rendre directement à cette ligne dans le fichier. Il y a également des correctifs dans l'éditeur de fichiers qrc, le mise en surbrillance des fichiers manquants dans l'éditeur de ressources, des correctifs dans C++11...

Glade 3.14, l'outil GNOME/GTK pour le développement d'interfaces utilisateur, ramène à la vie le support de GtkAssistant et vous permet de définir des classes de style. Grâce à une refonte de l'UI avec Glade lui-même, beaucoup de petites améliorations d'UI sont présentes, ainsi que d'autres plus importantes, telles que le nouveau dialogues pour les fontes, le nouveau sélecteur de couleurs et un nouveau dialogue GLadePreferences

Kate, l'éditeur de texte avancé se voit doté d'un nouveau système de notifications, une 'minimap' optionnel qui tient lieu de scrollbar, un nouveau plugin de gestion de projets, des palettes de couleurs prédéfinies, des améliorations à l'interface de scripting, le support de plugins Pyton et bien plus encore. Un effort de correction de bugs très important a été effectué, faisant passé le nombre de rapports de bugs ouverts de 850 et 60. Des améliorations telles que la nouvelle fonctionnalité d'ouverture rapide. La plupart de ces améliorations bénéficient également aux applications utilisant Kate Part pour l'édition de texte, notamment l'éditeur léger KWrite et KDevelop.

En plus de ces améliorations issues de Kate, KDevelop 4.4 met en place un nouvel écran d'accueil basé sur QML. Il est affiché quand aucun fichier n'est ouvert et vous aide à commencer à travailler intuitivement. L'écran code du logiciel propose une liste de projets et de session de code, l'écran debug vous donne un ensemble d'outils pour le débugging et l'optimisation des applications, tandis que l'écran review vous aide à relire vos patchs.

Il y a également eu une pléthore d'améliorations plus mineures, du nettoyage des templates à l'amélioration de l'intégration de CMAKE, et bien plus encore...

La dernière version de monodevelop 3 fournit un support préliminaire de l'API17 d'Android (Jellybean 4.2) et de ses extensions pour bases de données.

La puissante suite d'outils pour le débugging et le profilage Valgrind 3.8 offre un grand nombre d'améliorations. Rapidement :

  • Support préliminaire d'android sur x86
  • Support pour les instructions Intel AVX et AES (seulement pour le code 64bit)
  • Support de l'instruction POWER Decimal Floating Point
  • Changements significatifs au support de malloc, incluant l'option pour marcher avec des implémentations de malloc non compatibles avec la libc
  • Amélioration des performances de la recherche de fuite mémoire
  • Nouvelle commande pour le serveur GDB : "block_list" et "who_points_at"
  • Le C++ demangler peu fonctionner avec des binaires G++ issue au moins de la 4.6
  • Plus d'options de planification pour les codes threadés
  • Et plus encore... allez sur le site de valgrind pour plus d'informations

Dans openSUSE 12.3 apparaître le système de contrôle de version distribué Fossil. Il offre des fonctionnalités unique dans le monde des DVCS : wiki, bugzilla et blog distribués; mode de synchronisation automatique pour réduire le nombre de forks et de merges inutiles; enfin, une interface web intégrée. Allez sur [http://lwn.net/Articles/433843/ LWN pour en savoir plus].

GCC a été mis à jour vers la version 4.7.2 qui apporte de nombreux correctifs.

Outils spécifiques à openSUSE

KIWI est le générateur d'images pour le système d'exploitation openSUSE. Il est utilisé pour généré les images pour les disques durs, les Live CDs et USBs, les applicatifs VMWare ainsi que pour un grand nombre d'autres images, notamment la publication officielle et les dizaines de milliers d'images disponibles sur SUSE Studio. Cette nouvelle version permet le support de l'UEFI et apporte de nombreuses améliorations. Une liste des modifications majeures dans KIWI 5.04.37 :

  • Ajout de condition d'erreurs pour les architectures qui ne supportent pas la création d'ISO hybrides
  • Ajout du support de l'attribut firmware="uefi". Contrairement au support firmware="efi" standard, kiwi ne créera pas ses propres images de boot efi mais utilisera les modules de shim et le bootloader signé tels que fournis dans les paquets.
  • Ajout du type de firmware 'vboot' pour supporter la création d'images pour les cartes ARM qui utilisent le boot du type de Google Chrome OS
  • Ajout du support de EFI dans les images ISO live
  • Ajout du support pour le RAID software dans les appliances basées sur les disques
  • Ajout du support du gestionnaire apt-get/dpkg dans kiwi
  • Ajout du support pour le attribut optionnel 'bootfilesystem' qui peut valoir ext2, ext3, fat16 ou fat32 (bnc #788374)
  • Ajout du support de armv5
  • Ajout du support de btrfs pour les images ISO live
  • Ajout de support de la définition d'options de montages pendant le build de l'image qui seront stockées plus tard dans le fichier fstab

openSUSE 12.3 embarque le script SUSEpaste - l'utilitaire collaboratif essentiel pour coller les logs et sortie simplement sur le site Paste d'openSUSE, tout cela depuis la ligne de commande.

Un nouvel outil de sécurité (gpg-offline) arrive dans Factory. Il est utilisé pour vérifier les signatures GPG des tarballs venant des projets en amont.

Le client en ligne de commande de l'Open Build Service OSC permet désormais de créer et de publier des mises à jour de maintenance pour openSUSE

Langages et bibliothèques de développement

openSUSE est livrée avec une large variété de langage. Nous ne livrons pas seulement python, PHP, Ruby, Go et bien d'autres. Des versions mises à jours, des modules et améliorations intéressants peuvent être trouvés sur software.opensuse.org grâce à l'Open Build Service. Les plateformes de développement majeures telles que la plateforme KDE, les bibliothèques GNOME et les Enlightenment Foudnation Libraries sont bien entendu également disponibles dans openSUSE. Elles aussi sont proposées sous différentes versions dans l'OBS.

Langages

Mono 3 supporte C# 5.0 ainsi que de nouveaux modules : System.Net.Http, System.Threading.Task.Dataflow. La WebStack open source ASP.NET de Microsoft est incluse ainsi que l'Entity Framework et un support partiel des Portable Class Libraries. En plus des améliorations de stabilité et de performances, il y a également un meilleur support de GDB pour les SGenGC internes.

Bien que Python 2.7.3 soit toujours la version par défaut, Python 3.3.0 est désormais disponible et apporte beaucoup de changements :

  • PEP 380, syntax pour déléguer à un sous-générateur ("yield from")
  • PEP 393, représentation flexible des chaînes de caractère (éliminant la distinction entre les builds Unicode "wide" et "narrow")
  • Une implémentation en C du module décimal avec une amélioration d'un facteur 120 de la vitesse des applications en dépendant beaucoup
  • Le système d'import (__import__) est désormais basé sur importlib par défaut
  • Le nouveau module "lzma" supporte LZMA/XZ
  • PEP 397, un lanceur Python pour Windows
  • PEP 405, support des environnements virtuels dans le core
  • PEP 420, support des espace de nom de package
  • PEP 3151, refonte de la hiérarchie des exception IO et OS
  • PEP 3155, noms qualifiés pour les classes et les fonctions
  • PEP 409, suppression du contexte des exceptions
  • PEP 414, littéraux Unicode explicites pour aider les portages
  • PEP 418, horloges étendues, indépendantes de la plateforme dans le module "time"
  • PEP 412, nouvelle implémentation de dictionnaire de partage de clé qui économise la mémoire pour les codes orienté-objet
  • PEP 362, objet fonction-signature
  • Nouveau module "faulthandler" pour aider à diagnostiquer les crashes
  • Nouveau module "unittesr.mock"
  • Nouveau module "sys.implementation"
  • Le paquet de courrile intègre un framework qui intègre une politique provisoire pour le support amélioré de l'Unicode lors du parsing des headers des courriers (voir la PEP 411).
  • Class "collections.ChainMap" pour lié les mappings à une unité commune
  • Wrappers pour beaucoup plus de fonctions POSIX dans les modules "os" et "signal", ainsi que d'autres fonctions utiles telles que "sendfile()"
  • Randomisation des hash, introduites lors de publications correctives précédentes, est désormais activée par défaut.

Au total, près de 500 éléments de l'API Python ont été ajoutés ou améliorés dans la version 3.3. Pour avoir encore plus de détails, consultez cette page.

Toujours dans le monde de Python, Python-qt4 supporte désormais Qt 5 et python-twisted 12.3 apporte des correctifs et quelques nouvelles fonctionnalités :

  • Le drapeau -j fournit un runner trial pour effectuer des tests en parallèle
  • twisted.internet.task.react, nouvelle fonction qui fournit une API simple pour lancer le réacteur jusque la complétion d'une fonction asynchrone
  • twisted.protocols.ftp.FTP manipule les commandes FEAT et OPTS
  • on peut spécifier un débuggueur autre que pdb grâce à l'option --debugger
  • twisted.python.util.runWithWarningsSuppressed a été ajouté et lance une fonction avec les filtres de warning spécifiés
  • La fonctionnalité d'omission de trial est désormais compatible avec la bibliothèque de tests unitaires
  • Le script setup3.py est désormais fournit pour supporter provisoirement la construction et l'installation d'une version expérimentale et incomplète de Twisted dans un environnement Python 3.
  • twisted.python.util.FancyStrMixin supporte désormais des callables arbitraires pour formater les valeurs d'attribut.
  • De nombreuses nouvelles méthodes de twisted.trial.unittest.SynchronousTestCase (`successResultOf`, `failureResultOf`, et `assertNoResult`) ont été ajouté afin de simplifier les tests des codes utilisant `Deferred`.

Ruby et les gems ruby inclues dans openSUSE ont été surtout impactés par des mises à jour mineures pour corriger des problèmes de sécurité et stabilité ou supporter des versions plus récentes de leurs dépendances.

Haskell est un langage de programmation fonctionnelle pure et la Haskell Platform est un ensemble de bibliothèques Haskell choisies avec soin. La plateforme Haskell [3] 2012.4.0.0 est livrée avec ghc [4] 7.4.2.

Steel Bank Common Lisb (SBCL) est un compilateur Common Lisp à haute performance activement développé. En plus du compilateur et du système d'exécution pour Common Lisp ANSI, il fournit un environnement interactif contenant un débuggueur, un profiler statistique, un outil de calcul de couverture de code et de nombreuses autres extensions. Lisp est un langage généraliste multi-paradigm. Il support une combinaison des paradigmes procédural, fonctionnel et objet. En tant que langage dynamique, il facilite le développement incrémental de logiciels évolutifs grâce à la compilation itérative vers des exécutables efficaces. Auparavant, seul clisp était disponible sous openSUSE.

Bibliothèques et plateformes de développement

GTK 3.6 fait partie de la parution. Ses principales nouvelles fonctionnalités :

  • GtkSearchEntry : une sous-classe de GtkEntry configuré pour être une entrée de recherche
  • GtkMenuButton : un bouton qui fait apparaître un menu. Le menu peu être généré depuis un GMenu ou fourni manuellement
  • GtkLevelBar : un nouveau widget pour afficher le niveau d'une quantité quelconque
  • Les vues et entrées textuelles peuvent afficher des 'manipulateurs de sélection' quand ils sont utilisés avec des appareils tactiles
  • Thèmes :
    • Support des transitions et des fondus croisés
    • Support des animations CSS
    • Support des ombres troubles

La plateforme de développement KDE introduit un SDK plus complet pour Plasma :

  • Les outils de développement sous fournis ensemble dans PlasMate et l'utilisation de Qt Quick dans Plasma continue de s'étendre. Les Workspaces Plasma deviennent donc plus facile à étendre et à personnaliser.
  • Les confinements (la surface où sont situés les widgets sur les bureaux et les panneaux) peuvent être écrits en QML, ce qui les rend plus facile à personnaliser pour des expérimentations et des cas d'utilisations spéciaux
  • Le gestionnaire de fenêtre KWIN apporte de nouvelles interfaces de scriptage pour la gestion et le comportement des effets des fenêtres. Des scripts d'exemple aident les rédacteurs potentiels à se lancer dans l'aventure. Vous pouvez trouver quelques exemples ici.

opencv 2.4 apporte des améliorations significatives aux ports Android et iOS ainsi qu'un module GPU (basé sur CUDA) nettement étendu.

La version 0.22 de la bibliothèque Poppler améliore le rendu des PDF, les formulaires, les annotations, et produit des sorties HTML plus proches du XHTML, ainsi que des correctifs pour la stabilité.

Le framework modulaire de stockage RDF Soprano apporte un lot d'optimisations ainsi que le support des requêtes SQL brutes dans le backend Virtuoso, une implémentation dédié des sockets qui rend possible de partager un socket unique entre différents threads ainsi que des corrections et améliorations mineures. La version 3.2 de la bibliothèqe de sockets zeromq apporte de nouvelles fonctionnalités et des améliorations de l'API. Vous en trouverez la liste ici.

Dans Cairo 1.12.8, le compositeur MSAA a été raffiné côté GL. Dans cairo-xlib, le transport SHM pour les images de et vers le serveur X a été activé, entraînant une réduction notable dans les temps de rendu. Plusieurs cas critiques ont été corrigés dans cairo-pdf, améliorant les groupes d'opacité et la gestion des fontes. Dans cairo-image, le rendu des glyphs vers pixman est désormais possible. Utilisant cela depuis cairo, le débit de glyphes pour la production d'images a été amélioré d'un facteur 4 environ. Quelques bugs dans le code de rendu des glyphes ont été corrigés, ainsi que de nombreux autres bugs.

Serveurs et outils de virtualisation

Du côté de la virtualisation, nous avons des mises à jour des technologies majeures pour vous permettre de faire tourner n'importe quel système d'exploitation comme invités de votre système openSUSE ou de faire tourner openSUSE comme invité d'autres systèmes. Côté serveur, openSUSE passe à la 9.2 de PostgreSQL et utilise désormais MariaDB en préférence à MySQL.

Outils de virtualisation

Virtualbox 4.2 apporte des améliorations au niveau des entrées/sorties et de la gestion de la 3D ainsi qu'un meilleur support des matériels réseau (jusque 36 cartes réseau à combiner avec la configuration d'un chipset ICH9). De nouvelles fonctionnalités apparaissent dans l'UI comme le groupage de VM et la possibilité de changer certains paramètres à l'exécution.

Nous intégrons également la version 4.2.1 de Xen.

Le passage aux versions 1.3.0 de KVM et Qemu améliore drastiquement la pile USB avec la gestion des stockages de masse et de l'USB3 ainsi que l’intégration de MSI/MSI-X pour les contrôleurs XHCI. Et en bonus :

  • QEMU sait désormais utiliser le pilote Linux VFIO pour les matériels PCI invités.
  • Nouveau générateur matériel paravirtualisé de nombres aléatoires
  • Nouveaux modèles de CPU : Haswell et Opteron_G5
  • La redirection USB supporte maintenant les migrations à chaud
  • Les block devices NBD peuvent être décrits à l'aide de la synraxe URI
  • QEMU embarque un serveur NBD accessible depuis le moniteur
  • Support amélioré du sandboxing utilisant seccomp mode 2

La 12.3 inclut la première version majeure de Boxes, une application pour utiliser des systèmes distants et des machines virtuelles. Elle offre une interface simple pour gérer un grand nombre de connections en utilisant le protocole Spice. Cela permet la détection automatique du type de la machine virtuelle ainsi qu'un certain nombre d'autres fonctionnalités dans une interface agréable.

Technologies serveur et bases de données

PostgreSQL arrive dans openSUSE 12.3 avec le support natif de JSON, les covering indexes, la réplication et des améliorations de performance, ainsi que de nombreuses autre fonctionnalités. Les types à intervalles (Range Types) permettent aux développeurs de créer de meilleures applications financières, scientifiques, ou contenant des calendriers... Aucune autre base de données SQL majeure ne supporte cette fonctionnalité, qui permet de manier intelligemment blocs temporels ou numériques. Regardez ici pour plus d'informations sur cette base de données de niveau professionnel.

openSUSE a migré de MySQL à MariaDB comme choix par défaut. MariaDB est intégré dans openSUSE depuis 11.3, en 2010. Elle a fait ses preuves au fil des années et à partir de la 12.3, l'implémentation par défaut de MySQL est remplacée par MariaDB. Cela implique que la distribution entière est construite avec MariaDB et que le M de LAMP signifie désormais MariaDB. Comme MariaDB est un remplacement transparent, vous n'avez pas à vous inquiéter de la compatibilité. Cela étant dit, MySQL Community Server ne disparaît pas, vous pouvez toujours remplacer MariaDB par MySQL CS.

Si vous n'avez jamais entendu parler de MariaDB, vous pouvez en savoir plus sur ses petits plus sur site officiel. En particulier, il est question de moteur de stockage, d'optimisation de performances et de quelques fonctionnalités en plus.

L'outil de supervision d'infrastructure Nagios 3.4.4 apporte des corrections de bugs ainsi qu'un mode HTML strict qui permet de désactiver PHP et le chargement de références externes.

La dernière version de Nmap apporte 12 nouveaux protocoles. Enfin, le cache web squid intègre les nouveautés suivantes dans sa version 3.2.6 :

  • Mise à l'échelle SMP
  • Extensions HTTP Surrogate/1.0
  • Limites à la bande passante des clients
  • IPv6
  • Support natif du protocole de streaming ICY (depuis la version 3.1) que l'on connaît aussi sous le nom de flux multimédia SHOUTcast.
  • Implémentation de ICAP (RFC 3507 et www.icap-forum.org)

Cloud

La 12.3 est la première version d'openSUSE qui intègre complètement les paquets de la suite OpenStack, la plus importante solution open source pour le cloud (la 12.2 intégrait déjà une partie des paquets de Diablo, mais il manquait une partie des paquets nécessaires pour faire tourner OpenStack). Comme OpenStack constitué de plusieurs paquets et serveurs, il est fortement recommandé de lire la documentation officielle. Par ailleurs, les paquets de Grizzly (la prochaine version d'OpenStack, attendue en avril) sont déjà en cours d'intégration.

Les points majeures de la release Folsom :

  • Support de PKI pour l'authentification (dans keystone)
  • Retour du support d'Hyper-V (dans nova)
  • Support des objets versionnés dans le stockage d'objet (dans swift)
  • Nouvelle API et nouvel utilitaire client pour le service d'image (dans glance)
  • Réplication d'image (dans glance)
  • Nouveau service pour le réseau (dans quantum)
  • Nouveau service pour le block storage (cinder, autrefois nova-volume)
  • Panneau de contrôle web amélioré
  • De nombreuses autres fonctionnalités, des tons d'améliorations au niveau de la stabilité et des performances, des corrections de bugs...

Enfin, l'outil DevStack, qui est utilisé par les développeurs pour travailler sur openSUSE, a été porté sur openSUSE. Cela simplifie les contributions sur OpenStack depuis openSUSE,

Images Live

Image Live de récupération

Avec la publication d'openSUSE 12.3, une image live additionnelle, non installable, est fournie afin de répondre aux besoins de récupération et de sauvetages. Elle pèse actuellement 570 Mo et est donc plus légère que les live GNOME/KDE tout en passant toujours sur un CD-R. Cette image de sauvetage est basée sur Xfce et fournit donc un environnement de bureau intuitif avec de nombreuses applications qui permettent aux utilisateurs de chercher de l'aide, diagnostiquer et corriger les problèmes de leur système.

En plus des applications centrales de Xfce telle que le gestionnaire de fichier Thunar, nous avons essayé de garantir que l'image rendait tous les moyens d'aide d'openSUSE accessibles. Nous avons donc :

  • Midori, un navigateur web léger qui permet de faire des rapports de bugs, d'accéder aux moteurs de recherche et aux forums et permet d'envoyer des mails depuis des clients web
  • ePDFreader, une visionneuse PDF pour lire les manuels
  • XChat, un client IRC permettant d'accéder au chan openSUSE irc://freenode%23opensuse

Pour ce qui est du sauvetage, l'image contient :

  • gparted et le gestionnaire de disque de YaST pour éditer des partitions du disque dur
  • Un sous-ensemble adéquat des modules de YaST, notamment le gestionnaire de chargeur d'amorçage, le gestionnaire de matériel réseau, l'administration à distance
  • Des outils en ligne de commande pour la récupération des données tels que dd_rescue qui est utile pour récupérer les données dans le cas d'erreur d'I/O car il n'abandonne pas ou ne tronque pas nécessairement les fichiers et photorec, un utilitaire de récupération de données
  • Des outils pour la sauvegarde des données tels que grsync, une interface graphique pour rsync, et lftp, un client ftp en ligne de commande disposant de nombreuses fonctionnalités