Portal:15.1

Aller à : navigation, rechercher

Informations sur openSUSE 15.1 edit

openSUSE Leap 15.1 offre aux utilisateurs professionnels, aux entrepreneurs et aux ISV (Vendeurs de Logiciels indépendants) une prise en charge actualisée du matériel moderne avec une fonctionnalité YaST améliorée et un installateur amélioré. Leap 15.1 est prévu pour le 22 mai 2019. Pour plus de détails, consultez la feuille de route et information sur la création de paquet

9E3281E6-B12E-4F5C-B204-2F7B49EDDD09.jpg


Principales fonctionnalités edit


openSUSE Leap 15.1 est...

Icon-wiki.png

Prête pour une migration de classe Entreprise si besoin

SUSE continue de prendre en charge la migration de Leap vers SLE, ce qui offre aux intégrateurs système développent sur Leap la possibilité de migrer vers la version Entreprise pour bénéficier de certifications, de déploiement massif ou encore de support à long terme. openSUSE Leap 15.1 ajoute de nombreux paquets communautaires au somment d'une pile centrale issue du Service Pack (SP) 1 de SUSE Linux Enterprise (SLE). Leap 15.1 partage une base commune avec SLE SP1 qui devrait être publiée dans les mois à venir. La première publication de Leap était la version 42.1 et été basée sur le premier Service Pack (SP1) de SLE 12. Trois ans plus tard, les versions enterprise de SUSE et communautaire de Leap sont désormais alignées sur, respectivementn, les publications 15 et 15.1.

Icon-network.png

Prête pour les serveurs

Cette publication dispose d'un sélecteur de rôle système offrant le choix entre un rôle de serveur classique ou bien de serveur transactionnel. Issu d'une contribution du project Kubic, ce rôle utilise les mises à jour transactionnelles et un système racine en lecture seule pour fournir à Leap 15.1 les bénéfices des mises à jour atomiques pour de multiples cas d'usage.

Pour les développeurs

Icon-network.png

Technologies de containerisation

Leap 15.1 embarque plusieurs technologies de containerisation telles que Singularity, qui apporte les containers et la reproductibilité dans le monde du calcul scientique et du calcul haute-performance (HPC). Singularity est apparu pour la première fois dans Leap 42.3 et fournit des fonctionnalités permettant de construire des containers aussi minimaux que possible et de les exécuter en tant qu'environments mono-application. Un autre paquet présent dans Leap 15.1 est libcontainers-common qui permet la configuration des fichiers et pages de manuel partagés par les outils basés sur les bibliothèques du projet github.com/containers, tels que Buildah, CRI-0, Podman et Skopeo. Les containers et utilitaires Docker rendent la constuction et le déploiement applicatif rapides et aisés. Le paquet containerd, quant à lui, vous permet d'exécuter des containers conformément aux spécifications Open Container Initiative. Flatpak et AppImage, des utilitaires destinés au déploiement logiciel, à la gestion de paquets et à la virtualisation applicative, permettront aux développeurs de fournir à leurs utilisateurs des applications Linux s'exécutant isolément du reste de leur système.

Icon-security.png

Langages et bibliothèques

Leap propose à peu près tous les langages de programmation qu'un développeur pourrait choisir. Go, Rust, Haskell, C++, Ruby on Rails, Java, Python, Perl et bien d'autres. Leap inclut également de nombreuses bibliothèques de développement telles que libzypp, libvirt, glib, libstorage-ng et autres. Vous pouvez donc utiliser les bibliothèques partagées avec libvirt, l'ensemble de scripts shell de libtool-testsuite ou encore glib en tant que bibliothèque généraliste pour tout vos besoins en types de données, macros, conversions de type, traitement de chaînes de caractères ou de fichier, abstraction de boucle ou autre.


Pour administrateurs système

Icon-network.png
Gestion des systèmes
Built-to-scale.png

Les administrateurs système et les PME pourront utiliser Leap pour l'hébergement de leurs serveurs Web et messagerie. Les sysadmins pourront tirer parti des avantages du protocole de gestion du réseau DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), allouer des ressources DNS (Domain Name System) ou fournir aux machines clientes un accès aux partages par le réseau via NFS (Network File System). Les paquets de partages collaboratifs de fichiers tels que NextCloud sont également disponibles et la suite applicative de groupe, Kopano, sont désormais intégrés aux dépôts Leap. Les utilisateurs actuels de Leap pourront mettre à jour depuis Leap 15.0 de façon complètement transparente. La mise depuis des versions ultérieures de Leap est également possible. Il est également utile de rappeler qu'openSUSE Leap utilise Delta RPMs pour toutes les mises à jour de maintenance, fournissant ainsi l'assurance qu'à long terme la bande passante nécessaire pour conserver vos systèmes Leap à jour sera aussi petite que possible.

Icon-yast.png

Tout pour YaST, YaST pour tout

Les améliorations apportées à YaST permettent une meilleure gestion des services. Firewalld peut être géré en mode texte. Il dispose aussi d'une nouvelle interface utilisateur incluant la prise en charge par AutoYaST. Les administrateurs système auront un meilleur contrôle sur leurs machines grâce aux formules Salt via le module yast2-configuration-management. La gestion des clés SSH par utilisateur facilitera la vie des sysadmins.

Leap 15.1 accroit encore les possibilités de YaST ; son partitionneur amélioré peut formater directement des disques sans partition, créer des RAID logiciel MD sur la base de disques entiers, créer des partitions à l'intérieur de RAID MD logiciel et gérer de nombreuses autres combinaisons. Le travail fournit par l'équipe YaST sur les outils de configuration a amélioré les propostions de partionnement par défaut dans de nombreux cas, notamment dans le cas de petits disques ou encore sur des systèmes disposant de plusieurs disques, ce qui facilite la vie des professionnels Linux.


Pour les utilisateurs

Logo-kde.png

KDE

Cette version continue à utiliser la version Plasma 5.12 Long-Term-Support de KDE et tous ses outils et applications supportés par la communauté. Leap offre des images Live pour le bureau de KDE, et grâce à PackageHub, les utilisateurs de SLE 15 SP1, peuvent également utiliser le Plasma 5.12 LTS de KDE.

Logo-gnome.png

GNOME

Les utilisateurs d'openSUSE Leap peuvent choisir leur environnement de bureau, leur configuration et leur configuration préférés. La version GNOME 3.26 de Leap 15.1 est la même que celle utilisée dans SLE 15 SP1, qui utilise Wayland par défaut. Leap offre des images Live pour le bureau GNOME.

Icon-desktop.png

Éducation, recherche et santé

Leap peut répondre aux besoins des communautés médicales, scientifiques, dans la santé ou le développement grâce à des paquets tels que GNU Health qui facilite les activités hospitalières et la collecte des données vitales des patients ou encore QGIS qui permet aux chercheurs de créer, éditer, visualiser, analyser et publier des informations géoréférencées.

Icon-wiki.png

Internationalisation

Cette version d'openSUSE utilise Weblate pour coordonner les traductions d'openSUSE dans plus de 50 langues. L'interface Weblate d'openSUSE permet à tout un chacun (depuis les traducteurs attitrés aux contributeurs occasionnels) de prendre part à ce processus et rend possible la coordination des traductions d'openSUSE avec celles de SUSE Enterprise Linux, renforçant d'autant la collaboration entre la communauté et l'entrepris.



En détails edit

Icon-new.png

Découvrir

Icon-help.png

Se documenter

Icon-community.png

Diffuser